Malversations à l’hôtel Tata Somba : Des poursuites judiciaires engagées contre les mis en cause

Ecoutez le post

Le Conseil des ministres de ce mercredi 9 juin vient d’engager des poursuites judiciaires contre les personnes mises en cause dans la gestion administrative, financière et comptable de l’hôtel Tata Somba.

Ces poursuites judiciaires font suite au constat relevés par une mission de contrôle de la gestion administrative, financière et comptable de l’hôtel Tata Somba et ses campements sur la période allant du 1er janvier 2019 au 28 août 2020.

Selon le relevé du conseil des ministres, la mission a relevé qu’un montant de 759.670 FCFA n’a pas été justifié au niveau de la réception, ainsi qu’une somme de 1.421.484 FCFA au niveau de la caisse centrale, sans compter qu’un montant de 3.180.294 FCFA de primes est indûment perçu par l’ex Directeur général de l’hôtel.

« Ce dernier a reversé au total 2.000.000 FCFA, représentant une partie du montant à rembourser, ce qui n’est pas le cas chez d’autres personnes mises en cause qui n’ont, à ce jour, effectué aucun reversement » a ajouté le relevé du conseil.

Prenant acte de ce compte rendu, le Conseil des ministres a donc instruit le ministre de la Justice et de la Législation à l’effet d’engager les poursuites judiciaires appropriées pour recouvrer les montants restants dus au profit du trésor public.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici