Lutte contre les violences au Bénin : Des journalistes web et télé en formation sur la consolidation de la paix

Ecoutez le post

Après les journalistes de la presse écrite à Cotonou, ceux des radios-école à Adjarra, c’est cette semaine le tour des journalistes web et télé de bénéficier du programme de renforcement de capacités sur la consolidation de la paix au Bénin initié dans le cadre du projet Média B.

C’est le Centre Pastoral Guy Riobe de Parakou qui abrite cet atelier de renforcement de capacités des journalistes sur la consolidation de la paix au Bénin à travers la lutte contre l’extrémisme violent. Du 24 au 26 novembre, une trentaine de Web journalistes et de journalistes télés seront entretenus sur les enjeux liés à la lutte contre le sexisme, la désinformation, les discours haineux, les conflits inter et intra religieux, la promotion du genre et les discours positifs.

« Il s’agit pour nous de travailler à capaciter les journalistes pratiquants pour qu’ils puissent reprendre conscience de l’importance de leurs rôles dans la construction d’une nation pacifique. Nos couvertures médiatiques doivent constamment rappeler aux politiciens que le Bénin ne s’arrête pas à Cotonou ou à Porto-Novo, que nos compatriotes de Guéné, de Manta, de Matéri également sont des béninois et qu’ils ont droit à l’électricité, à l’eau, à la fibre optique. Qu’ils ont besoin de routes, d’écoles, de dispensaires » a insisté Ulrich Vital Ahotondji, Président de l’ONG Educ’Action.

Il a conclu en rappelant que « notre engagement professionnel pour un journalisme éthique, crédible et impartial sauvera notre pays de la violence ».

Pour Sarè Dafassawa, chef projet Media B, notre société subit actuellement des transformations profondes avec un regain d’actes de violence. « Allons-nous croiser les bras pour laisser disparaître l’héritage de nos parents ? Non, face à notre destin, nous ne courberons pas l’échine, nous ne reculerons pas. C’est ensemble que nous trouverons les voies et moyens pour sortir nos populations de ce cercle vicieux » a-t-il dit avant de préciser l’intérêt du Projet Media B (Mobilisation, Education, Dialogue, Information au Bénin) qui vie à maximiser le potentiel des acteurs des médias sur les dynamiques de conflit afin de leur permettre de contribuer durablement à construire et consolider une paix durable au Bénin.

« Le Bénin, à l’instar des autres pays de la sous-région n’échappe guère au tourment des violences de notre époque notamment celles liées au terrorisme et à l’extrémisme violent. Les frustrations et le refus de la parole aux minorités des diverses communautés continuent de créer des cirques de violences inacceptables pour notre humanité », a renchéri Sylvain Duhau, Directeur pays de WeWorld Onlus pour montrer la nécessité pour les journalistes d’inverser la tendance en œuvrant pour une société pacifique « où les mots comme le vivre-ensemble, la solidarité et la tolérance ont un contenu ».

Soutenu par l’Union Européenne, le Projet Média B est une initiative du consortium WeWorld Onlus, ONG Éduc’Action, Fédération des Radios Communautaires et Assimilées du Bénin (FeRCAB), CARES – Osservatorio Media di Pavia (OMP).

Votre publicité ici? Tel:(+229) 60 88 91 28 / 97 76 27 37, redaction@leleaderinfobenin.net
Article précédentIntégralité du conseil des ministres du Mercredi 23 novembre 2022
Article suivantKérou : Une position de l’armée attaquée

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici