Lutte contre la corruption : La Majorité Parlementaire se dit prête à livrer les députés “corrompus” à la justice

A la faveur des réponses apportées par le gouvernement, relatives au chantier du siège du Parlement, les députés de la mouvance ont dénoncé le scandale observé sur le chantier et ont promis mettre à la disposition de la Police, tout député ou ministre, qui serait impliqué dans des actes de malversations ou de corruption.

Le Bloc de la majorité parlementaire (BMP), au détour d’un point de presse dans la salle Sacca Kina a soutenu la lutte contre la corruption engagée par le président Patrice TALON. «…C’est un scandale de plus de 20 milliards qui pourrait se solder par une facture totale de 45 milliards si le chantier devait être poursuivi…», s’est indigné l’honorable Jean-Michel Abimbola. Ce qui est inadmissible. C’est pourquoi, le BMP est résolument prêt pour lever les immunités des députés impliqués dans des dossiers de malversation afin que ceux-ci lavent leur honneur et celui de l’institution parlementaire en se mettant à la disposition de la justice.
.”… Si un ministre ou un député est trempé dans la mauvaise gouvernance, il doit aller répondre de ces actes.”, a complété Rachidi Gbadamassi. Le point de presse a eu lieu en présence des députés André Okounlola, Louis Vlavonou, Benoit Degla, Adam Bagoudou, Rachidi Gbadamassi, Orden Alladatin et Jean-Michel Abimbola.

A propos Frejus SASSE

Rédacteur en chef / Vidéo - Journaliste / Blogger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous a notre newsletter