Lutte contre la corruption et l’impunité: L’immunité des députés Idrissou Bako, Valentin Djenontin et Atao Hinnouho levée

Trois députés viennent de voir leur immunité parlementaire levée par leurs collègues députés.

Par 59 voix pour, 18 contre et 01 abstention, l’Assemblée nationale a levé l’immunité du député Idrissou Bako poursuivi devant la justice pour des faits de malversations financières présumées qu’il aurait commises alors directeur général de l’ex-Société nationale de la promotion agricole (Sonapra). Des faits prévus et punis par les articles 41 alinéas 1 et 2 ; 53 et 55 alinéa 2 de la loi n°2011-20 du 12 octobre 2011 portant lutte contre la corruption et autres infractions connexes en République du Bénin et 37 de la loi n°2006-14 du 3 octobre 2006 portant lutte contre le blanchiment de capitaux en République du Bénin.

Au même moment, par 58 voix pour, 18 contre et 00 abstention, le députés Valentin Djènontin voit également son immunité parlementaire levée. Il est est reproché des faits de corruption, d’enrichissement illicite et de blanchiment de capitaux dans sa gestion de la filière coton, alors qu’il était ministre.

Enfin l’honorable Atao Hinnouho, est également livré à la justice pour répondre des faits à lui reproché dans l’affaire Faux Médicaments qui lui vaut d’ailleurs son incarcération depuis quelques mois. Par 60 voix pour, 18 contre et 01 abstention.
Cette décision du Parlement permettra aux députés mis en cause de se mettre à la disposition de la justice qui a formulé la demande de leur levée d’immunité via le ministère en charge de la Justice.

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2018

A propos Frejus SASSE

Rédacteur en chef / Vidéo - Journaliste / Blogger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous a notre newsletter