Limogeage et suspension à la CAA : Ce qui leur est reproché



Depuis ce lundi, l’information a fait le tour des réseaux sociaux. L’actuel Directeur de la caisse Autonome d’amortissement, Dieudonné Bléossi Dahoun, a été limogé de ses fonctions et quelques cadres de son institution ont été suspendus.
Le motif de cette sanction est la perte des accords de prêts de la Banque Islamique de Développement (BID).

Une perte due a la mauvaise conduite du dossier par ces cadres. En effet, selon des informations confidentielles, ces cadres ont fait preuve de mauvaise foi doublé d’une volonté manifeste de s’enrichir sur le dos de l’État. Ils auraient falsifié un contrat officiel cosigné par le ministre des Finances et de l’Economie et le ministre en charge de la microfinance aux fins d’y introduire des frais administratifs supplémentaires. Cela dans l’optique de s’en mettre plein les poches.

LIRE AUSSI : 

Pour avoir fait perdre des prêts de la BID : Le Dg de la Caisse Autonome d’Amortissement limogé et plusieurs cadres suspendus

Mais malheureusement pour eux, ces faux frais ont été démasqués et pour montrer sa désapprobation contre de telles pratiques, la Banque a décidé d’annuler ses prêts. Lesquels prêts sont relatifs aux financements Ben-0084 du Projet au développement de l’enseignement supérieur au Bénin, et Ben-0081/0084 du Programme intégré d’appui à la microfinance, phase II. Ainsi le Directeur est au banc des accusés pour avoir cautionné un acte de corruption et de népotisme sous sa gestion.

A propos Ulvaeus BALOGOUN

Directeur de Publication / Journaliste Multi-média

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous a notre newsletter