Licenciement collectif annoncé au Port Autonome de Cotonou : Le SYNTRAPAC s’insurge

Les travailleurs du Port Autonome de Cotonou réuni au sein de leur syndicat, le SYNTRAPAC étaient ce mercredi 28 novembre 2018 en Assemblée Générale Extraordinaire. Un seul mot d’ordre, la décision de la direction générale de procéder à un licenciement collectif du personnel.

Au cours de l’assemblée générale extraordinaire, le Syndicat national des travailleurs du Port Autonome de Cotonou (Syntrapac) désavouent le projet de la direction générale qui a décidé de congédier certains travailleurs pour cause de contre-productivité.

Un argument qui ne tient pas la route, puisque, explique le secrétaire général, Urbain Kanlinsou, le Port se porte mieux qu’en 2017. « Le Port Autonome de Cotonou n’a aucun problème financier. Au contraire, avec l’entrée en vigueur du nouveau barème, le port a connu une hausse de rendement. Alors qu’est-ce qui explique la volonté de la direction de licencier des agents ? » S’offusque le secrétaire général du SYNTRAPAC.

Mieux, les travailleurs disent ne pas comprendre que le Chef de l’Etat bafoue ainsi sa parole en donnant caution à ce licenciement massif, puisque le 21 novembre 2017, alors qu’il les a rencontré dans le cadre des réformes portuaires, il leur promettait que le volet social serait préservé et amélioré.

A tour de rôle, les travailleurs ont exprimé leur désarroi face à cette annonce et refusent le licenciement quelconque du personnel. Mieux, Urbain Kanlinsou et ses syndiqués sont prêts à faire des propositions substantielles pour dynamiser le Port Autonome de Cotonou et ils plaident pour que le personnel soit redéployé avec des feuilles de routes claires et précises afin de mieux évaluer la productivité de chaque agent au lieu de vouloir licencier certains agents et ainsi créer un autre problème social. Pour eux, le dialogue est pour le moment privilégié pour sauver des emplois.

A l’occasion de cette assemblée générale, le Syntrapac a reçu le soutien des syndicats de la plateforme portuaire ainsi que de la Confédération Syndicale des travailleurs du Benin (Cstb) représenté par Asséréou Brice Agossou.

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2018

A propos Ulvaeus BALOGOUN

Directeur de Publication / Journaliste Multi-média

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous a notre newsletter