JUSTICE : Modeste TOBOULA devant la CRIET ce lundi

À l’occasion de la première session criminelle de la cour de répression des infractions économiques et du terrorisme au titre de l’année 2019 qui débute ce lundi 8 avril 2019, le dossier de l’ancien préfet du Littoral, Modeste Toboula y est inscrit.

Arrêté quelques jours après que le conseil des ministres ait déploré son implication dans une affaire domaniale, Modeste Toboula a été transféré à la Prison civile de Missérété en attente de son procès.

Il lui est reproché d’avoir par un arrêté du 12 mars 2018, levé les mesures d’interdiction des travaux de lotissement de Fiyégnon 1, et permis l’attribution par le géomètre, de plusieurs parcelles à diverses personnes ; dont lui-même le préfet, ayant bénéficié de trois parcelles, d’une superficie totale de 533 m2, enregistrées au nom d’un proche parent.

Quatre autres dossiers sont également inscrits au rôle de cette session, dont une affaire d’escroquerie aggravée causée par l’établissement Africa’s Corporate Negociation and Investment Group.

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2019

A propos Frejus SASSE

Rédacteur en chef / Vidéo - Journaliste / Blogger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *