Justice : Le mouvement de débrayage largement suivi dans les tribunaux et Cours d’appels

Le mouvement de grève de 48h enclenché par les six (06) syndicats de la justice, pour dénoncer les mauvais traitements en ce qui concerne leur carrière et  réclamer la satisfaction de 29 points de revendication inscrits dans leur motion conjointe de grève est très largement suivi. D’Abomey, en passant par Pobè et Aplahoué, les tribunaux et cours d’appel sont restés fermés.

Selon l’Agence Bénin Presse (ABP), les portes de la plupart des services et bureaux sont restées closes ce mercredi au tribunal de 1ère instance et à la Cour d’appel d’Abomey, en l’observance des 48 heures de mouvement de débrayage déclenché par les syndicats de la justice. Et les usagers venus pour diverses prestations n’ont pas trouver d’interlocuteur valable.

LIRE AUSSI :

https://leleaderinfobenin.net/index.php/2017/10/16/justice-les-syndicats-annoncent-une-greve-de-48h-a-partir-de-mercredi-prochain/

Pareil au tribunal de première instance deuxième classe de Pobè où les portes sont fermées et les usagers venus pour les légalisations, les dépôts et retraits de pièces ou pour d’autres prestations n’ont pu avoir gain de cause.

Même constat au tribunal de première instance deuxième classe d’Aplahoué. Selon le correspondant de l’ABP,  dans l’enceinte du tribunal, les usagers parfois désorientés vont s’informer sur le motif de l’absence au poste du personnel auprès du gardien des lieux qui après information les invite à revenir le vendredi prochain. La salle d’audience et la salle des stagiaires sont ouvertes tandis que tous les autres bureaux sont fermés.

About Ulvaeus BALOGOUN

Directeur de Publication / Journaliste Multi-média

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *