JIF 2018 à Sèmè-Podji : Uriel AGBEDJA oeuvre pour la réorganisation des groupements de femmes

Pour marquer d’une pierre blanche l’édition 2018 de la Journée internationale de la femme dans la commune de Sèmè-Podji, le président du mouvement politique” Plus Sans Nous” a organisé ce dimanche 18 mars 2018, un diner à leur intention. L’objectif de cette réjouissance qui a réuni plus de 200 femmes est d’œuvrer à la réorganisation de ces femmes pour mieux les aider à sortir de la pauvreté.

Les femmes de la commune de Sèmè-Podji, ont désormais une oreille attentive à leurs souffrances. Il s’agit du président du mouvement politique Plus Sans Nous, Uriel Agbédja. En effet, pour répondre aux nombreuses sollicitations des femmes de l’arrondissement central de la commune, ce jeune leader qui entant révolutionner la pratique politique dans la 19ème circonscription électorale a organisé un dîner à leur intention. Un véritable moment de partage, de réjouissance et d’engagement qui a permis au jeune acteur politique de sceller un nouveau pacte avec les femmes. Conscient que plus rien de bon et de durables ne peut se faire actuellement sans la gente féminine, ce jeune leader politique a tenu à saisir l’opportunité de la célébration du mois de la femme pour réaffirmer son engagement à œuvrer pour leur autonomisation.

Pour la circonstance, elles étaient plus de 200 femmes à répondre à l’appel de leur “fils”. Ce dernier, très ému, n’a pas hésité à braver l’ordre du jour pour exprimer sa reconnaissance à ses “mamans”. Ainsi, au-delà des prix des chèques remis aux lauréats d’un jeu concours organisé par le mouvement pendant les vacances passées, deux groupements de femmes ont également reçu des chèques. Des appuis financiers destinés à les aider à mieux s’organiser pour relever les défis qui sont les leurs.

Très touchées par le geste, les représentantes des deux associations ont exprimé leur gratitude et leur reconnaissance au donateur qui selon elles, est comme un sauveur que Dieu leur a envoyé pour les sortir de la pauvreté et de la misère.

Prenant la parole, Uriel Agbédja a d’abord rendu hommage à toutes les femmes du monde pour tout ce qu’elles font pour assurer la postérité de l’humanité. Il a ensuite exhorté les femmes présentes à mieux s’organiser. «  Je vous exhorte à vous mettre ensemble et à faire vos associations afin de bénéficier de l’aide des institutions spécialisées », a-t-il déclaré avant de les inviter à se régaler autour des copieux repas préparés pour elles.

About Ulvaeus BALOGOUN

Directeur de Publication / Journaliste Multi-média

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *