Interpellation de Komi Koutche à Madrid : Le Parti pour la Libération du Peuple compatit

À travers une déclaration rendue publique sur la situation de l’ex-minitre Komi Koutche, arrêté samedi à Madrid alors qu’il ralliait Paris pour un meeting politique, le Parti pour la Libération du Peuple (PLP), parti de l’opposition dénonce cet acte et appelle les forces de l’opposition à prendre la mesure de la situation.

DECLARATION IMPORTANTE SUR LA SITUATION DU MINISTRE D’ETAT KOMI KOUTCHE

Cotonou, Bénin, le 15-12-18 : 18h44mn : Le Parti pour la Libération du Peuple (PLP) a appris avec consternation, l’arrestation de l’ancien Ministre d’Etat chargé de l’Économie, des Finances et des Programmes de Dénationalisation, Monsieur Komi KOUTCHE.

L’interpellation de cette grande figure de l’opposition béninoise s’est déroulée ce vendredi 14 décembre 2018 à Madrid, en Espagne.

Le Ministre d’Etat Komi KOUTCHE, en provenance de Dakar, au Sénégal, était attendu le 15 décembre 2018, à 14 heures, en banlieue parisienne, à Saint Ouen, pour échanger avec ses compatriotes vivant en Europe sur la situation nationale béninoise.
Cette arrestation aux contours encore flous serait la conséquence d’un « mandat d’arrêt international » lancé contre lui par « la justice béninoise », vassalisée, inique et aux ordres, concernant « le dossier du Fonds National de la Microfinance (FNM) ».

LIRE AUSSI :

Sous le coup d’un mandat d’arrêt international : L’ex-ministre Komi Koutche arrêté à Madrid

Le PLP rejette comme une fiction digne d’une “télénovela” les accusations farfelues de la justice politique de Patrice Talon et exprime son soutien, son affection et sa solidarité aux membres de la famille du Ministre d’Etat Komi KOUTCHE, au bureau politique national du parti FCBE dont est il est le 2ème Secrétaire Exécutif National Adjoint et à l’ensemble des forces politiques de l’opposition.

Cette arrestation n’est que la manifestation de la volonté cynique du dictateur Patrice Talon de « soumettre les grands électeurs».

A quelques semaines des élections législatives, le PLP constate que les purges sauvages au sein de l’opposition se poursuivent à vive allure pour justement « empêcher la compétition électorale ».
Le PLP dénonce un acharnement maladif du pouvoir contre les opposants, victimes d’une infamie de nature politique (Laurent Mètongnon, Sabi Sira Korogoné, Sanni Zakari, Komi Koutché, Sébastien Ajavon, Valentin Djènontin, Léhady Soglo, Francis Loko, Léonce Houngbadji, Fatouma Amadou Djibril, Simplice Codjo et autres). Il s’agit, en réalité, d’attaques injurieuses et infamantes à leur dignité personnelle, des peines d’emprisonnement ferme et des persécutions graves, destinées à déstabiliser l’opposition.

Le PLP suit la situation de très près au Bénin et en Espagne et envoie ses encouragements, son profond soutien et ses prières à tous les prisonniers et exilés politiques. Sans oublier tous les patriotes qui luttent sur le terrain contre la gouvernance mafieuse, terroriste et opaque de la « Rupture ».

Le PLP appelle les autorités Espagnoles à rejeter purement et simplement « la demande d’extradition » politique de la justice politique de Patrice Talon. L’Espagne étant une grande nation de démocratie dans laquelle les Droits de l’Homme sont reconnus et respectés.

Le vie du Ministre d’Etat Komi KOUTCHE est en danger, sa tête mise à prix, ses proches persécutés et emprisonnés au Bénin. Ce qui fait peser de réelles et lourdes menaces sur sa vie. En cas d’extradition, il risque d’être exposé à la torture ou à des traitements inhumains ou dégradants ou à une menace encore plus grave.

Le PLP appelle les forces politiques de l’opposition à prendre la pleine mesure de la situation, dans l’unité et la cohésion, en vue de stopper cette dictature autocratique qui viole les Droits de l’Homme et détruit les acquis démocratiques obtenus au prix de haute lutte.
Enfin, le PLP appelle les Béninois, de l’intérieur et de l’extérieur du pays, notamment ses militants, en majorité des jeunes conscients de la gravité de la situation, à la mobilisation générale et à la résistance.

« La patrie ou la mort, nous vaincrons ! »
Vive la République !
Vive la jeunesse consciente !
Vive le Bénin !
LE BUREAU EXECUTIF NATIONAL

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2018

A propos Frejus SASSE

Rédacteur en chef / Vidéo - Journaliste / Blogger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *