Tournée de Patrice Talon : Dassa-Zoumè plaide pour la continuité de la dynamique en cours

Ecoutez le post

Dernière escale de l’étape du département des Collines, la descente du Chef de l’Etat, Patrice Talon, à Dassa-Zoumè en cette soirée du samedi 21 novembre 2020 aura tenu toutes les promesses.

Grande mobilisation populaire, logistique adaptée pour permettre aux populations de Dassa-Zoumè n’ayant pas eu accès à la salle de réunion de suivre en direct les échanges, le tout dans un hôtel de ville flambant neuf dont l’édile de la ville des 41 collines s’est plu à dire que le Chef de l’Etat, Patrice Talon en faisait l’inauguration.

C’est donc une commune de Dassa-Zoumè fière et heureuse qui a reçu le Président de la République, Patrice Talon pour un exercice de reddition de compte qui aura duré plus de 3 heures. C’est d’abord le maire Nicaise Fagnon qui ouvre le bal. Il avait tant à dire, tant à demander au Président Patrice Talon. Ainsi dans un discours fleuve dont il a le secret, il énumère les acquis et égrène une litanie de doléances. Mandaté par les populations, il approuve le PAG dont la méthode de mise en oeuvre force l’admiration. Pour lui, les acquis de ce quinquennat dans sa commune sont indéniables et il cite entre autres la réduction du phénomène des bidons jaunes ou la corvée de l’eau pour dire sa satisfaction de voir désormais couler abondamment le liquide précieux dans les robinets à Dassa-Zoumè. Il salue l’avènement des Agences Territoriales de Développement Agricole (ATDA), les aménagements, hydroagricoles, les périmètres pour le maraîchage. Le maire Nicaise Fagnon a surtout insisté sur les infrastructures routières réalisées et leur qualité. « Vous avez osé. La qualité et la structure de la chaussée à Dassa sont sans pareil », atteste-t-ill en connaisseur.

Dassa-Zoumè bénéficie en effet de la  construction sur le fleuve Ouéme à Bétecoucou dans l’arrondissement d’Akoffodjoulé, d’un pont de 120 m qui va permettre de rallier les communes à Savè, Kétou et même le Nigeria; du bitumage de la route Banamè-Paouignan longue de 57 km et aussi du pavage de rues et des ouvrages d’assainissement récemment achevés. Les propos du maire Nicaise Fagnon, ce sont aussi les manques pour lesquels la commune espère le soutien du gouvernement en vue de leur résorption. 

Chiffres à l’appui, Nicaise Fagnon fait des doléances pour renforcer le réseau de distribution d’eau et d’énergie électrique, le bitumage des axes secondaires de la commune, les infrastructures scolaires. Il rappelle aussi les centaines d’hectares de terre mises à disposition pour divers projets.

Face à un tableau qui paraît exhaustif, le Président de la République, Patrice Talon a confessé avec humour qu’il a failli être dérouté mais précise l’objectif de sa visite : présenter à ses concitoyens et frères de Dassa-Zoumè l’état de la nation au bout de 5 ans de gestion. Toute chose qui ne l’a pas empêché de donner des bribes de certitude au Maire, rassurant que la dynamique en cours porte en elle l’espoir de la résolution des problèmes évoqués.

Saluant les progrès accomplis et leur ampleur dans plusieurs domaines, le Président de la République a montré que le management a changé dans la façon de régler les problèmes. Et pour dissiper tout doute, le President Patrice Talon soutient à l’endroit du maire Fagnon : « La cité administrative, c’est pour bientôt. Des écoles techniques vont sortir de terre. Des efforts inestimables sont faits dans le secteur de l’énergie pour parvenir à l’autosuffisance. Le Bénin pourra bientôt vendre de l’énergie à ses voisins. » Le Président de la République salue au passage le fort taux d’enregistrement à l’état civil, un record dans la sous-région et rassure que ceux qui sont encore en rade « auront l’occasion de rentrer dans la République à travers les mairies ». « Nous  faisons des investissements dont les effets seront perceptibles dans une quinzaine d’années » assure le Président Patrice Talon avant de rappeler les projets d’aménagements hydroagricoles et la mécanisation agricole pour galvaniser l’assistance autour des objectifs en termes de production agricole où le Bénin vise la première place dans bon nombre de filières.

Un discours rassurant, engageant, qui a séduit les populations de Dassa-Zoumè, lesquelles par le biais de leur maire, ont exprimé leur volonté de contribuer efficacement à la consolidation de ces acquis à travers la continuité de la dynamique en cours.

SOURCE : PRESIDENCE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici