Tourisme : Le Bénin veut inscrire Koutammakou sur le site de l’Unesco

Ecoutez le post

Le gouvernement béninois envisage d’inscrire Koutammakou, le pays des Batammariba, au patrimoine mondiale de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco).

Cette volonté manifeste de mettre en patrimoine et en tourisme, la particularité que constitue le pays des Batammariba, se traduit par la mise en place de la « Route des tatas » et la validation en cours, du dossier d’inscription du site du Koutammakou sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.

A en croire le Ministre du tourisme, de la culture et des arts, Babalola Jean-Michel Abimbola, « en 2020, nous avons réussi la prouesse de préparer et de déposer le dossier d’extension de l’inscription du Koutammakou sur la Liste du patrimoine mondial. L’approbation de cette extension par la 45ème session du Comité du patrimoine mondial qui se tiendra en 2022, viendra confirmer la Valeur Universelle Exceptionnelle (VUE) de ce bel espace culturel, faisant du Koutammakou béninois, une véritable destination touristique… »

Un message qu’il a adressé le jeudi 26 août 2021 à Boukoumbé, aux autorités préfectorale et communale et aux représentants des trois grandes communautés concernées par le projet, lors à l’installation du Conseil de gestion du Koutoummakou dont la mise en place répond aux dispositions pratiques qu’exige la gestion d’un bien du patrimoine mondial de l’Unesco. 

Le Conseil de gestion du Koutammakou a pour mission de veiller à la valorisation, la promotion et la préservation de la valeur universelle exceptionnelle de cette aire culturelle. C’est pourquoi, selon le Directeur du patrimoine culturel, Paul Akogni, il est constituée de toutes les parties prenantes et a pour mission de mettre en œuvre les actions prévues dans le plan de gestion pour les quatre années à venir.

Présidé par le Directeur de cabinet du Ministère en charge de la culture, le Conseil de gestion du Koutammakou est composé des Maires des Communes de Boukoumbé, Natitingou et Toucoutouna respectivement aux postes de vice-présidents, du Président de la commission nationale linguistique Ditammari et des représentants des communautés locales.

Koutammakou est situé entre le Bénin et le Togo. Cette région abrite les Batammariba dont les remarquables maisons à tourelles en terre sont devenues un symbole. Dans ce paysage, la nature est étroitement associée aux rituels et aux croyances de la société. Le paysage doit son aspect remarquable à ses takienta, maisons à tourelles qui sont le reflet de la structure sociale, et à l’association entre le peuple et le paysage. De nombreux édifices sont à deux étages, et ceux dotés d’un grenier sont caractérisés par une forme quasi sphérique surmontant une base cylindrique. Certains bâtiments possèdent des toits plats, d’autres des toits de chaume coniques. Les maisons sont regroupées en villages qui comprennent également des espaces cérémoniels, des sources, des rochers et des sites réservés aux cérémonies d’initiation.

Pour information, le Bénin est engagé avec l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) pour l’amélioration des performances du secteur touristiques du Bénin.

SOURCE : SITE DU GOUVERNEMENT

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici