Scrutin présidentiel : Des violations notées par la CBDH

Clément Capo-Chichi, Président de la Commission Béninoise des Droits de l’Homme

La Commission Béninoise des Droits de l’Homme (CBDH) présidée par Isidore Clément Capo-Chichi, a publiée ce lundi 19 avril son rapport sur les violations relevées au cours du scrutin présidentiel du 11 avril dernier.

Selon le rapport de la Commission Béninoise des Droits de l’Homme ( CBDH ), des irrégularités et violations ont été relevé avant, pendant et après le scrutin présidentiel.

Il s’agit notamment des cas de bourrage d’urnes, de corruption de membres de postes de vote, et de votes multiples. « C’est le cas au centre de vote Epp DJAKOTOME Centre dans le Couffo, au Poste de vote 02, EPP Tossouhon C/A et B, arrondissement d’Akodéha, commune de Comé ; des bourrages d’urnes dans certains centres de vote, notamment au centre de vote du CEG Banikanni au poste de vote Rose Croix Barnaro. Des cas d’acte de corruption des membres de postes de vote ont été rapportés par les observateurs déployés par la Commission », peut-on lire dans la déclaration.

La CBDH a aussi noté des ouvertures prématurées de certaines centres de vote, des isoloirs défectueux. La Commission relève aussi qu’aucun dispositif n’a été prévu pour les personnes malvoyantes ou aveugles, les personnes handicapées ou à mobilité réduite et les personnes du troisième âge.

LIRE ICI L’INTÉGRALITÉ DE LA DÉCLARATION DE LA CBDH

declarationcbdh19042021-compresse

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici