Amélioration de la pratique médicale au Bénin : Les cliniques privées en assises

Ecoutez le post

Du 5 au 7 juillet dernier, il s’est tenu à Cotonou les premières journées nationales de l’Association des Cliniques Privées du Bénin (ACPB).

Cette rencontre d’échanges des acteurs de la médecine exerçant dans le privé s’est voulue un moment de partages d’expériences et un cadre idéal pour échanger entre cliniques privées sur les défis du secteur, mettre en lumière les actions de l’Association des Cliniques Privées du Bénin et enfin procéder à la formation et au recyclage de ses membres.

Il s’agit au cours de ces journées nationales d’envisager l’amélioration des offres privées en matière de soin de santé au Bénin avec en toile de fond une coopération avec les partenaires Belges. Selon Dr Latif Moussé, Président de l’Association des Cliniques Privées du Bénin (ACPB), ces journées ont permis aux participants de réfléchir autour des thématiques claires sur l’accueil de la clientèle, la gestion et la maintenance des cliniques privées avec en ligne de mire la dynamique de l’amélioration.

Toutes choses qui cadrent avec la vision de l’ACPB qui est de se rassembler, de s’armer afin de donner aux populations des soins de qualité dans un environnement sûr et plus sécurisé. C’est d’ailleurs pourquoi, ces journées nationales marquent un nouveau départ au Bénin dans la pratique hospitalière au niveau des cliniques privées pour une meilleure prise en charge des patients par un personnel de santé confiant et aguerri.

Mérite reconnu par le Président de la Plateforme Sanitaire Privée du Bénin, Dr Lucien Dossou Gbété, qui salue l’initiative censée qui va assurément impactée durablement le système de santé béninois. Selon lui, chaque membre de la Plateforme du Secteur Sanitaire Privée à l’image de l’Association des Cliniques Privées du Bénin a le devoir de travailler à sa propre croissance, à son autonomie financière et au rayonnement de son leadership.

Francis Dossou, Président de l’Ordre National des Médecins du Bénin réalise, pour sa part que c’est un nouveau départ qui s’ouvre dans le rang des cliniques privées au Bénin et il est important d’accompagner ce mouvement qui veut améliorer la gestion au niveau des cliniques pour des services de qualité.

Le représentant du ministre de la santé, Richard Venance Gandaho a salué l’initiative qui cadre avec la vision du gouvernement de procéder à l’amélioration des services de santé et à l’assainissement de ce secteur vital pour le bien-être des populations. Il n’a pas manqué de promettre l’accompagnement du ministère de tutelle qui restera toujours disponible pour une franche collaboration.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici