Rentrée scolaire 2020-2021 : Les professeurs de français du Littoral/Est aguerris

Ecoutez le post

Les professeurs de français du bassin pédagogique du littoral/Est se sont réunis les lundi 14, mardi 15 et mercredi 16 septembre derniers pour un atelier de trois jours. Cette invitation du président Hubert Djogue et de son équipe avait pour objectif
l’élaboration des fiches pédagogiques et leur validation en vue de faciliter l’enseignement de notions inscrites au programme pour le compte de l’année scolaire 2020-2021.

Enseignants de lettres, conseillers pédagogiques, inspecteurs de l’enseignement du second degré, responsables de l’Association des professeurs de français du Bénin (Apfb) étaient nombreux à répondre favorablement à l’appel du bassin pédagogique Littoral/Est de l’Apfb les lundi 14, mardi 15 et mercredi 16 septembre dans les locaux du CEG Suru-Léré. La visite d’une grande délégation de l’Ipd a réhaussé l’organisation de cette activité. Prévu pour se dérouler sur trois jours, la première partie de ces assises a consisté à suivre des communications sur les thèmes suivants : « les qualités d’un bon Enseignant», « les différents types de fiches pédagogiques et leurs contenus» exposées par le président de cette division territoriale de l’organisation, Hubert Djogue.


Dans le même temps, il lui est revenu de partager avec les participants des techniques optimales d’enseignement de l’article de journal en situation de classe mais aussi les approches de prise de contact avec les apprenants en vue d’une collaboration saine et fructueuse pendant l’année scolaire.

Par suite, la répartition en sous-groupes des participants a permis d’élaborer les fiches pédagogiques de toutes les promotions du premier cycle de l’enseignement au secondaire.

C’est sur une note de satisfecit que les travaux de cet atelier ont pris fin dans la soirée du mercredi 16 septembre 2020. A entendre les participants, le souhait est de réitérer ce genre d’expérience enrichissante en y intégrant beaucoup d’autres suggestions qui feront davantage grandir, ces médecins de l’âme qu’ils constituent.

Rappelons que la visite de Monsieur Koffi Félix Comlan, Directeur du CEG Suru-Lere et celle d’une forte délégation de l’Inspection pédagogique départementale (Ipd) du Littoral a réjoui l’assistance. A les entendre, c’est heureux de savoir que des jeunes de la République s’adonnent au travail bien fait et au développement de la nation. « Ce genre d’initiatives doit faire école» a martelé l’inspectrice Ghislaine Sotin-Glèlè. A l’inspectrice en chef de l’Ipd d’ajouter, « un enseignant, soucieux de bien faire son travail est une personne bénie et une ressource de qualité pour sa nation.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici