« Rendez-vous hebdo » de l’APFB/Littoral :  »Pourquoi le bouc sent mauvais » de Raouf MAMA présenté

Ecoutez le post
Théophile AHOMIAN, président de l’Association des Professeurs de Français du Bénin, section du Zou

Le vendredi 03 septembre dernier, Théophile AHOMIAN, président de l’Association des Professeurs de Français du Bénin (APFB), section du Zou a présenté une fiche pédagogique sur  »Pourquoi le bouc sent mauvais » de Raouf MAMA.

L’espace pédagogique animé par Kamarou Fatombi et Roméo Zannou sur le forum de l’APFB/Littoral, « Rendez-vous hebdo », a reçu, vendredi 03 septembre 2021, Théophile Ahomian, enseignant de lettres et président de l’Apfb/Zou, avec qui, ils ont décortiqué les différentes étapes de l’élaboration d’une fiche pédagogique basée sur l’œuvre Littéraire  »Pourquoi le bouc sent mauvais » de Raouf MAMA.

Après avoir présenté, dans une fiche conçue pour l’occasion, le recueil, illustré par un conte, l’orateur a expliqué à son auditoire que le nombre de textes à étudier avec les apprenants est relatif et doit tenir compte du temps imparti pour la dispensation de cet enseignement littéraire. « Pourquoi le bouc sent mauvais », puisque c’est cette œuvre littéraire qui a servi de socle à la présentation, est, d’après l’invité de l’émission « Rendez-vous hebdo », un recueil de contes. Le conte est de ce fait défini comme, un récit de faits et d’aventures imaginaires, destiné à distraire et à éduquer, a-t-il précisé. Poursuivant son propos, l’homme a indiqué que les stratégies d’incitation à la lecture peuvent varier des choix d’extraits pertinents à la lecture avec les apprenants en classe en passant par des récits théâtralisés, etc.

Ensuite, le président Ahomian, à l’aune des différentes questions des participants a expliqué que la fiche pédagogique d’une œuvre littéraire doit tenir compte de la compréhension de l’œuvre littéraire et son adaptation à la vie de l’élève, c’est-à-dire : son actualisation pour corriger un défaut dans la société. Avant de conclure son propos, l’orateur a rappelé que le choix des textes à étudier reste à la solde l’enseignant qui connait sa classe mieux que quiconque et qui sait ce qui lui est adapté.

Pour finir, il a martelé la bonne gestion du temps dans l’observance de ce genre d’activité pédagogique en situation de classe pour atteindre les objectifs. Le rendez-vous est désormais pris pour le vendredi prochain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici