Rencontre Yayi-Talon : Cacophonie chez « Les Démocrates »

Ecoutez le post

Au sein du Parti « Les Démocrates », les avis sont partagés sur la rencontre entre le président Patrice Talon et l’ancien président Boni Yayi.

L’ancien président Boni Yayi n’aurait pas requis l’avis du bureau politique du parti « Les Démocrates », dont il est le Président d’honneur avant d’aller rencontrer le Président Patrice Talon, mercredi dernier, au Palais de la Marina.

C’est du moins ce qu’a révélé Eugène Azatassou, l’un des Vice-présidents du parti « Les Démocrates ». A l’en croire, Boni Yayi s’est rendu à l’audience sans aucun membre de sa formation politique à ses côtés, mais avec son fils Chabi Yayi. Toutes choses qui témoignent de ce qu’il n’y était au nom du parti politique même si ses doléances entrent dans le cadre de la lutte que mène ce parti de l’opposition.

Par contre, le premier Vice-président, Nourénou Atchadé pense plutôt que ce tête-à-tête « contribue à la décrispation de la tension politique et sociale ». Il salue l’initiative qui participe à apaiser les tensions et créer une atmosphère de dialogue.

Pour rappel, cette rencontre entre Boni Yayi et Patrice Talon a permis aux deux hommes de se parler et d’évoquer les sujets sociopolitiques brûlants de l’actualité. A l’occasion, Boni Yayi a formulé des doléances dont la fin de toutes les arrestations politiques et d’opinion pour permettre aux réfugiés de rentrer chez eux ; la libération de tous les détenus politiques dont entre autres Reckyath Madougou et Joël Aïvo, tous deux candidats recalés à la dernière Présidentielle et institutionnaliser une concertation périodique avec les Anciens Présidents et autres sages de la société civile pour prévenir toute crise susceptible de remettre en cause la démocratie, la paix et le vivre ensemble.

Il a également souhaité une concertation avec la classe politique en vue de discuter des questions politiques, sources de crispation sociale et d’éviter toutes formes d’exclusion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici