Recrutement : 1600 agents bientôt aptes à servir dans le secteur de la santé

Ecoutez le post

Le concours de recrutement de 1600 agents au profit du secteur de la santé a été lancé samedi 15 mai 2021 au Lycée technique Coulibaly. Le top a été donné par la Ministre du Travail et de la Fonction publique Adidjatou A. MATHYS et le Ministre de la santé Benjamin HOUNKPATIN.

Le grand projet de renforcement du secteur de la santé en ressources humaines de qualité en vue d’une équité dans l’offre de soin est définitivement concrétisé. A travers le lancement de ce concours, le Gouvernement compte recruter pour le secteur de la santé, 106 médecins généralistes, 278 médecins spécialistes toutes spécialités confondues ainsi que des infirmiers et sage-femme diplômés d’Etat et des infirmiers et sages-femmes spécialistes dans des domaines pointus. Le personnel administratif sera également recruté pour renforcer le dispositif.

Pour se voir ouvrir les portes du service à l’Etat, ces candidats croisent leur connaissance au contact des épreuves qui leur sont proposés. Mais pour être convié au rendez-vous de ce samedi, il a fallu un tri minutieux. Sur les 11.131 dossiers reçus, 8546 ont été définitivement retenus avec cette fois-ci une légère hausse de participation au niveau des femmes qui s’en sortent avec 51%.
Au cours de son intervention, la Ministre du travail et de la fonction a insisté sur le mérite qui reste et demeure le seul critère de choix. « Ne seront admis à ce concours que les plus méritants. Le système mis en place est très fiable et toutes les dispositions sont prises pour que tout se passe dans de bonnes conditions », a-t-elle déclaré.

Après le recrutement et la prise de fonction de ces 1600 futurs agents de l’Etat, le Gouvernement ne compte pas mettre un terme à cet ambitieux projet. Le Ministre de la santé annonce d’heureuses perspectives. « Après ce lancement de 16000, nous allons enclencher d’ici un à deux ans, le recrutement de 1400 autres agents pour atteindre l’effectif de 3000 qui a été annoncé. Cela va permettre d’asseoir un accès équitable à des soins de qualité », a-t-il laissé entendre.

SOURCE : CELL/COM MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici