Reckya Madougou  » soigne les certitudes profondes  » de l’Afrique à Dakar

Ecoutez le post

<< Soigner les Certitudes : Dialectique d’inclusion et du minimum humain en Afrique >>, est le tout dernier ouvrage de Reckya Madougou, ancienne garde des Sceaux, ministre de la justice du Bénin, et experte internationale en inclusion financière et mécanismes de développement.

La cérémonie de présentation de cette production littéraire de Reckya Madougou, s’est tenue, samedi 19 décembre 2020, au Radisson Blu Hôtel de Dakar, en présence de plusieurs délégations et d’organisation de femmes et jeunes venues d’horizons divers.

Laquelle cérémonie a reçu par ailleurs la participation remarquable d’éminentes personnalités du Sénégal et d’ailleurs. Respectivement Ismaela Madior Fall, ministre d’État et El hadj Hamidou Kassé, ministre conseiller représentant le chef de l’État Macky Sall. Une forte délégation des ressortissants béninois au Sénégal y était également présente. Cet ouvrage de 146 pages, couverture rouge sur blanc, où émerge majestueusement l’effigie tout sourire de l’auteure. Soigneusement préfacé par Macky Sall, président de la république du Sénégal, ce livre publié en 2020, aborde essentiellement trois thématiques saillantes : la citoyenneté économique, la spiritualité de l’effort et des anecdotes personnelles. << Soigner les Certitudes >> invite à éviter les  » optimismes béats « , pointe du doigt les  » stéréotypes accablants  » et ses  » succédanés  » , remet en question les  » paradigmes hérités  » en Afrique.

«  …Je me sens pousser des ailes, et je voudrais que chacun retrouve cela dans son histoire, dans ses origines, et que finalement, il en fasse son ancrage et son combat prépondérant >> , dixit Reckya Madougou qui appelle de tous ses vœux à l’union sacrée quant au développement du continent noir. << Il nous appartient d’aller vers les politiques publiques de régulation et de réglementation autour de l’usage des réseaux sociaux pour que les contenus accessibles à travers nos réseaux soient majoritairement des contenus qui nous instruisent…>>, ajoute-t-elle, suite à la question liée à l’entrepreneuriat des jeunes. À cet effet, la Couveuse d’Entreprise pour la Promotion de l’Emploi par la Micro-entreprise ( CEPEM ) de concert avec la ville de Dakar, s’inscrit dorénavant dans la même dynamique de l’auteure de  » Soigner les Certitudes « . La CEPEM fait déjà de l’autonomisation des femmes, de l’entrepreneuriat des jeunes, son cheval de bataille. Pour Mourade Dieye Gueye, Président de ladite Couveuse, << La CEPEM est un incubateur d’entreprise, en ce qu’elle permet aux jeunes porteurs de projets d’être accompagnés dans tout le cycle de création, de préparation, de mise en place, de maturation, de lancement et de croissance d’une entreprise >>.

À l’issue de la cérémonie, Reckya Madougou a dédicacé son quatrième ouvrage à des dizaines de personnes, sans manquer de lever un coin de voile sur son prochain livre qui s’intitulera << Dialectique de la crévativité >> .

Source : Justin Ayadji Kêhouhoun

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici