Présidentielle 2021 : Les constats de Nourou-Dine Saka Saley

Ecoutez le post

Dans un post publié sur sa page Facebook, Nourou Dine Saka Saley, membre fondateur du Parti politique “Les Démocrates”, a analysé le processus ayant permis d’arriver à la déclaration des candidatures, notamment au sein de son parti politique.

Élection présidentielle de 2021 au Bénin : je constate…

Je constate que plusieurs partis, notamment « Fcbe » et « Les Démocrates » ont fait l’effort des processus internes faisant ainsi vivre la démocratie en leur sein.

Exprimer et évaluer les passions et prétentions ne se font pas comme avaler de l’eau. Le tumulte est la chose la mieux partagée, et même la logique en pareille circonstance, sinon ce serait plutôt une imposition de candidature plutôt qu’une désignation démocratique.

Je constate également que le renouvellement générationnel qui a été contrôlé à défaut d’avoir pu être étouffé lors de législatives de 2019, s’est imposé au pouvoir par l’invasion de candidats quasiment et majoritairement tous en deça des cinquante ans, en dehors du duo soixantenaire présenté par le pouvoir.

Je constate malgré l’absence des figures féminines auxquelles nous étions habitués, un nombre plus grand des candidatures féminines, avec notamment la palme d’or à Mme Françoise Gbayido auto déclarée candidate unique, et au Parti Les Démocrates qui a désigné Mme Reckya Madougou en qualité de candidate leader du duo.

Je constate que les verrous n’ont pas découragé ou freiné les béninois, individus ou duos, de revendiquer et exprimer leur désir et acte citoyen de participer à la gestion des affaires publiques de leur pays.
Que chacun de ces citoyens ou duos en soit remercié au nom de la non résignation de toute une nation.

En ce qui me concerne, j’ai été invité dimanche 31 janvier pour une audition le lundi 1er février. A cette date, je n’avais fait aucune démarche pour les pièces du dossier, en respect de la ligne du parti qui revendiquait l’application de certains préalables pour la tenue d’un scrutin équitable. Cependant, j’ai pris l’engagement et promis au Comité de sélection, de constituer mon dossier en 24h au mieux.

Je l’ai fait et suis allé en montrer les preuves mardi au comité avant de retirer ma candidature en raison et en respect de mes liens de famille avec Mme Reckya Madougou, dès que j’ai découvert à l’audition de la veille que ma grande sœur était également en course.

Une procédure de sélection de candidat ne peut, et ne doit supplanter les valeurs et principes de vie d’une personne.

Je constate enfin et malheureusement que l’atmosphère est inhabituelle, faite d’incertitudes et de craintes renforcées par des arrestations croissantes, un déploiement sécuritaire inhabituel.

Nous nous orientons vers une grave crise politique si nous ne nous asseyons pas pour nous parler..je n’ai eu de cesse, depuis 2019, d’alerter et d’inviter à ce dialogue basé sur l’honnêteté.

Allah nous garde tous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici