Présidentielle 2021 : La plateforme électorale des OSC relève des irrégularités

Ecoutez le post

De nombreuses irrégularités ont été relevées par la Plateforme électorale des Organisations de la Société Civile du Bénin qui était cet après-midi face à la presse pour faire le point des observations du déroulement et du dépouillement du scrutin.

Selon la Plateforme électorale des OSC du Bénin, ces irrégularités se résument en des tentatives de pression, d’intimidation, de menaces, de troubles à l’ordre public, de corruption ou de harcèlement des électeurs ont été observées dans tous les départements du pays. Les départements les plus affectés étant dans l’ordre d’importance, le Couffo, l’Atacora, le Borgou et le Plateau.

 » Par exemple, des informations transmises par 99 observateurs sur les 121 déployés dans le Couffo, 6,07% font état de ce que à Toviklin, à Klouékanmè, à Dogbo et à Aplahoué, le vote a été influencé » a dit le porte-parole de la plateforme qui a ajouté qu’en plus de ces irrégularités, il est noté aussi des interruptions à certains endroits dans le Littoral, le Borgou, le Mono et l’Ouémé. « Dans le Littoral, les interruptions signalées concernent entre autres, les septième et sixième arrondissements plus précisément dans les centres de vote EPP Éveil et Vie puis le centre de vote École Catholique Sainte Cécile de Ahouansori-Towéta ».

La Plateforme électorale a aussi noté que des bourrages d’urnes ont eu lieu dans la commune de Klouékanmè et des votes multiples à Savalou, à Athiémé dans le Mono et dans la commune de Bembéréké, ainsi que des cas de séquestration d’observateurs, d’intimidation d’électeurs et d’agents électoraux et d’absence de représentants de tous les candidats dans certains postes de vote.

Pour rappel, la Plateforme électorale des Organisations de la Société Civile était déjà face à la presse le samedi pour faire des observations et relevée des craintes sur le bon déroulement du scrutin.

Il faut dire que la Plateforme électorale des OSC du Bénin a statistiquement déployé 1470 observateurs dont 546 d’arrondissement pour l’observation de la veille, du jour et du lendemain du scrutin. Ils couvrent 1470 postes de vote ciblés pour le suivi des enjeux de violence électorale et de participation au scrutin à travers une Salle de Situation Electorale (SSE).

.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici