Patrice Talon : « Ces trésors royaux ne revêtent aucun caractère religieux ou spirituel »

Ecoutez le post

Le Président Patrice Talon vient de s’exprimer sur le caractère des 26 trésors royaux restitués mercredi dernier par la France au Bénin.

Tout en saluant l’ouverture du peuple français et surtout de son président Emmanuel Macron dans le cadre de la restitution des 26 trésors royaux d’Abomey, Patrice Talon a tenu à clarifier l’opiomanie le sens que rêvet pour la République ces 26 œuvres culturelles. C’est à travers un message publié sur sa page Facebook.

LIRE CI-DESSOUS SON MESSAGE

C’est envahi par une forte émotion qu’entouré des personnalités de notre pays, j’ai accueilli le mercredi 10 novembre 2021 au palais de la marina, les 26 œuvres des trésors royaux restitués par la France après plus de 129 ans de détention.

Cette restitution a été possible grâce à l’ouverture du peuple français et de son premier citoyen le Président MACRON qui entre ainsi dans l’histoire.

Je voudrais ici rappeler à notre conscience que ces trésors royaux ne revêtent aux yeux de notre République laïque, une et indivisible, aucun caractère religieux ou spirituel.

Afin d’assurer leur bonne acclimatation, nos trésors royaux seront convenablement conservés sur deux mois au palais de la marina. Au premier trimestre de l’année prochaine, une exposition présentant aussi bien nos 26 trésors royaux que d’autres œuvres contemporaines sera organisée dans l’enceinte de la Présidence du Bénin et accessible durant trois mois à tous dans les conditions qui seront précisées le moment venu. Ensuite les œuvres seront exposées au Fort portugais de Ouidah avant de rejoindre leur destination finale, le musée de l’épopée des Amazones et des Rois du Danhomè à Abomey, qui sera une réalité dans 3 ans.

J’ai vu avec bonheur, du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, uni dans un même esprit, tous les Béninois célébrer dans nos 77 communes, le retour des trésors royaux.
Cette ferveur nationale montre combien notre nation se bâtit dans l’harmonie et avec l’engagement de chacun d’entre nous.
C’est ainsi que nous sommes plus forts ensemble et que nous parvenons en engranger des succès remarquables.
Merci à tous les acteurs du Bénin et de la France ayant rendu ceci possible.

Un tout premier épisode ai-je dit à Paris, car j’ai la conviction plus que jamais que d’autres pages glorieuses de notre histoire s’écriront sous nos yeux et grâce à chacun de nous.

Fier d’être béninois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici