Paix et sécurité : ROAJELF-BÉNIN analyse les conflits électoraux d’Avril 2019

Ecoutez le post

Le Réseau Ouest Africain des Jeunes Femmes Leaders du Benin (Roajelf-Bénin) a initié samedi 12 septembre dernier à son siège, un atelier de validation du rapport sur l’analyse des conflits électoraux au Bénin, notamment ceux survenus au lendemain des législatives en Avril 2019.

Dans le soucis de préserver la paix et d’œuvrer pour sa consolidation, le Réseau Ouest Africain des Jeunes Femmes Leaders du Benin (Roajelf-Bénin) en collaboration avec le Bureau des Nations-Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (Unowas) anticipent sur la célébration de la journée internationale de la paix prévue pour le 21 septembre prochain. Ces deux organisations ont pondues un rapport sur les conflits électoraux d’Avril 2019, dans le cadre d’un projet de mobilisation des jeunes pour la prévention des conflits au Bénin. Il s’agit, selon la Présidente du Roajelf-Bénin, Mariette Degboue, de mettre l’accent sur le rôle que les jeunes et les femmes ont joué durant cette crise post-électorale, soit en nourrissant les insultes et les attaques sur les réseaux sociaux, soit par leur passivité.

Et pour éviter que cela ne se reprenne avec les prochaines échéances électorales de 2021, il était important de les sensibiliser et de les outiller afin qu’ils contribuent efficacement à la résolution des conflits et qu’ils participent à leur prévention pour que règne la paix, seul gage de développement.

Le Roajelf-Bénin a donc initié le Mois de la Consolidation de la Paix, « Peace Building Month » afin d’entretenir les jeunes sur les questions de paix et de sécurité au Bénin, mais aussi sur la responsabilité que leur confère les Nations-Unions à travers les résolutions 2250.

Le rapport sur l’analyse des conflits électoraux au Benin est assorti de suggestions dont la mise sur pied d’une cellule d’observation et de veille dans le cadre des prochains élections, et l’instauration d’un cadre permanent de dialogue entre les acteurs, la mobilisation de la société civile et des jeunes .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici