Bénin : Les trésors royaux accessibles au public dès le 15 janvier 2022

Ecoutez le post

Le conseil des ministres de ce mercredi 10 novembre 2021 a acté le décret portant classement de biens culturels au patrimoine culturel national et annoncé la date où ces œuvres seront accessibles à la salle du Peuple du palais de la Marina.

Le 15 janvier 2022 est la date à laquelle les 26 trésors royaux d’Abomey seront accessibles au public. C’est l’information majeure à retenir au sujet de la restitution des biens culturels pillés durant la colonisation.

Selon le Conseil des Ministres, la restitution a été définitivement actée et le Bénin est à nouveau propriétaire de ces œuvres d’une valeur inestimable qui portent en elles une partie de l’histoire de notre peuple et de notre civilisation.

« En raison des conditions de navigation aérienne, le cargo spécial affrété pour leur transport jusqu’à Cotonou n’a pu partir de la capitale française en même temps que le Président de la République, au risque d’arriver à Cotonou nuitamment. C’est donc en milieu d’après-midi de ce jour, mercredi 10 novembre 2021, que ces œuvres, considérées comme des biens publics seront en terre béninoise et intégrés au patrimoine culturel national » explique le conseil des ministres.

« Après celle-ci, conformément aux pratiques muséales, les 26 œuvres passeront un temps d’acclimatation. Puis, à partir du 15 janvier 2022, elles seront accessibles au public à la salle du Peuple du palais de la Marina en association avec une exposition d’art contemporain, destinée à promouvoir le dialogue entre les époques, la connexion entre le Bénin d’hier et celui d’aujourd’hui » poursuit le compte rendu du conseil des ministres.

Pour rappel, c’est pendant la période coloniale et en particulier à l’occasion de la guerre entre les troupes du royaume du Danxomè et l’armée française, que des milliers de pièces de nos biens culturels ont été illicitement emportés en France. Mais, dès 2016, le Gouvernement a formulé une demande officielle en vue de leur restitution. Le retour au pays étant désormais une réalité, ces biens deviendront, d’après le décret pris à cet effet, insaisissables, inaliénables et bénéficieront de la protection appropriée en vertu des lois et règlements en la matière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici