Légalisation de l’avortement au Bénin : Les députés adoptent la loi

Ecoutez le post

L’Assemblée nationale du Bénin vient de procéder à la légalisation de l’avortement à travers l’adoption dans la nuit du mercredi 20 au jeudi 21 octobre 2021, la loi N° 2021-12 relative à la modification de la loi N° 2003-04 du 3 mars 2003 relative à la santé sexuelle et à la reproduction.

Désormais au Bénin, la légalisation de l’avortement est autorisée. Les députés ont décidé d’adopter la loi modificative relative à la santé sexuelle et à la reproduction.

La nouvelle loi encadre les conditions dans lesquelles une grossesse peut être interrompue et précise que l’avortement est possible mais sur prescription d’un médecin dans des cas précis. Notamment lorsque la poursuite de la grossesse met en danger la vie et la santé de la femme enceinte; la grossesse est la conséquence d’un viol ou d’une relation incestueuse et que la demande est faite par la femme enceinte s’il s’agit d’une majeure, ou par ses représentants légaux s’il s’agit d’une mineure ; l’enfant à naître est atteint d’une affection d’une particulière gravité au moment du diagnostic.

Aussi, à la demande de la femme enceinte, l’interruption volontaire de grossesse peut être autorisée lorsque la grossesse est susceptible d’aggraver ou d’occasionner une situation de détresse matérielle, éducationnelle, professionnelle ou morale incompatible avec l’intérêt de la femme et/ou de l’enfant à naître.

La loi prévoit par ailleurs que toute interruption volontaire de grossesse envisagée doit être précoce ; elle ne peut avoir lieu après 12 semaines d’aménorrhée.

Quelques heures avant le vote de cette loi, l’Eglise Catholique à travers la conférence épiscopale a dit sa désapprobation et appelé les députés à ne pas voter ladite loi. « Cette loi n’est rien d’autre qu’une légalisation pure et simple de l’avortement … L’avortement est un acte inhumain qui détruit la vie du fætus mais aussi celle de la mère à plusieurs égards » » avait dénoncé l’Eglise catholique qui a rappelée le respect inconditionnel du caractère sacré et inviolable de la vie, surtout de celle de l’innocent.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici