Légalisation de l’avortement au Bénin : L’église catholique donne sa position

Ecoutez le post

L’église catholique du Bénin à travers la Conférence Episcopale vient de se prononcer sur la légalisation de l’avortement.

L’église catholique du Bénin est contre la loi portant modification de la loi n°2003-04 du 03 mars 2003 relative à la santé sexuelle et à la reproduction qui apparait pour le clergé comme une légalisation pure et simple de l’avortement.

Dans une déclaration officielle, au deuxième jour de sa session plénière ordinaire d’octobre 2021, la Conférence Episcopale du Bénin dit avoir été saisie du vote imminent à l’Assemblée Nationale de la loi portant modification de la loi n°2003-04 du 03 mars 2003 relative à la santé sexuelle et à la reproduction.

« Cette loi n’est rien d’autre qu’une légalisation pure et simple de l’avortement » a déclaré l’Eglise catholique, qui par le biais des Evèques a rappelée le respect inconditionnel du caractère sacré et inviolable de la vie, surtout de celle de l’innocent. « L’avortement est un acte inhumain qui détruit la vie du fætus mais aussi celle de la mère à plusieurs égards » explique la déclaration de la CEB.

« Vous, les députés, Vous, les députés croyants, Vous, les députés catholiques, Les Evêques du Bénin vous supplient au nom de Dieu, au nom de notre humanité, au nom des petits innocents, de puiser dans les valeurs culturelles, morales et spirituelles du peuple que vous représentez, les ressources nécessaires pour dire un «NON » catégorique à la culture de la mort » a poursuivi la Conférence Episcopale du Bénin.

Selon les Evêques du Bénin, « il y a des alternatives sûres et fiables pour remédier aux maux que l’on entend solutionner par la
légalisation de l’avortement ».

Pour rappel, le projet de loi portant modification de la loi n°2003-04 du 3 mars 2003 relative à la santé sexuelle et la reproduction est actuellement à l’Assemblée nationale pour le compte de la troisième session extraordinaire de l’année 2021 .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici