Leadership féminin : Le Roajelf/Bénin et l’IPBF présentent le ‘’Fonds Pananetugri’’ aux organisations féminines

Ecoutez le post
Photo de famille du cabaret féminin initié par le Roajelf-Bénin et l’Initiative Pananetugri pour le Bien-être de la Femme (IPBF)

Le siège du Réseau Ouest Africain des Jeunes Femmes Leaders du Bénin (Roajelf) a servi de cadre vendredi dernier à la présentation du ‘’ Fonds Pananetugri ’’ de l’Initiative Pananetugri pour le Bien-être de la Femme (IPBF). Une opportunité destinée à soutenir l’émergence du leadership féminin, le développement organisationnel et institutionnel des organisations des jeunes filles et jeunes femmes dans 9 pays d’Afrique de l’Ouest.

Le ‘’ Fonds Pananetugri ’’ est exclusivement orienté vers les organisations de jeunes filles et jeunes femmes en Afrique de l’Ouest et vise à soutenir le développement de ces organisations, à permettre la mise en œuvre d’actions novatrices et fédératrices en vue d’un changement social profond en faveur des Jeunes filles et femmes pour le développement du leadership féminin. Les pays concernés sont le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Sénégal et le Togo.

Mariette MONTCHO, Présidente du Roajelf-Bénin entretenant les participants

C’est le message que le Réseau Ouest Africain des Jeunes Femmes Leaders du Bénin (Roajelf) et l’Initiative Pananetugri pour le Bien-être de la Femme (IPBF) ont apportés aux organisations et associations féminines à travers un cabaret féministe. Selon Mariette MONTCHO, Présidente du Roajelf, « il s’agissait de présenter aux associations qui travaillent pour la promotion des jeunes filles et femmes au Bénin, le ‘’ Fonds Pananetugri ’’, de leur donner l’occasion de faire des partages d’expériences sur et autour de leurs activités afin de les re-booster dans la cause qu’elles défendent et aussi de leur offrir des opportunités de visibilité pour plus d’impacts aux initiatives à la base. »

Micheline Wendyam KABORE, Coordonnatrice du Fonds Pananetugri et Directrice Exécutive de l’IPBF face à l’assistance

Pour Wendyam Micheline KABORE, Coordonnatrice du Fonds Pananetugri et Directrice Exécutive de l’IPBF, il était important d’avoir un espace d’échanges interactifs entre les leaders des organisations de jeunes filles et de jeunes femmes du Nord et du Sud du Bénin pour mieux connaitre le contexte et les défis auxquelles elles sont confrontées dans le déroulement de leurs activités. La question des droits des filles et des femmes étant importante, il fallait s’imprégner des enjeux liés au contexte, à la culture et à la religion afin d’aider ces organisations à y trouver des solutions grâce à la mise à disposition du ‘’ Fonds Pananetugri ’’, qui vise à offrir une tribune aux jeunes filles et jeunes femmes pour s’exprimer, en apportant un leadership féminin transformationnel au sein des communautés.

A en croire la Directrice Exécutive de l’IPBF, il n’y a pas de thématiques prédéterminées pour être financé par le fonds, mais, il y a une ligne directive pour toutes organisations qui souhaitent soumettre une proposition de financement. Des actions de proximité qui encouragent l’éducation et la formation au leadership des jeunes filles et jeunes femmes sont des exemples. Le Fonds Pananetugri adopte une approche flexible et souple à l’octroi de subventions, qui favorise la construction d’une culture philanthropique disposant à l’égalité, à la justice sociale et au respect des droits des filles et des femmes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici