Institut National de la Femme : Le Consortium FED-AFESMIB félicite Claudine Prudencio et appelle à une union sacrée

Ecoutez le post

Le Consortium composé de l’Ong Femmes engagées pour le développement (FED) et de l’Association des femmes du secteur des mines du Bénin (AFESMIB), au lendemain de la nomination en conseil des ministres, de Claudine Prudencio, comme Présidente de l’Institut National de la Femme, salue la clairvoyance du chef de l’Etat, Patrice Talon, félicite la nouvelle promue et appelle tous les Béninois à s’unir à cet institut pour relever les défis inhérents à la promotion et au bien-être de la femme béninoise.

MESSAGE DU CONSORTIUM FED-AFESMIB

Le Consortium FED-AFESMIB exprime sa gratitude à TALON, félicite Claudine PRUDENCIO et exhorte à accompagner l’Institut National de la Femme

C’est avec un immense plaisir et plein d’allégresse (à l’instar d’autres femmes du Bénin et en particulier celles des Organisations de la société civile) que, nous, les Femmes du Consortium composé de l’Ong Femmes engagées pour le développement (FED) et de l’Association des femmes du secteur des mines du Bénin (AFESMIB), avons appris, ce mercredi 1er septembre 2021, la nomination de Madame Claudine Afiavi Prudencio, pour désormais conduire les reines de l’Institut national de la femme (INF). Laquelle structure vient d’être restructurée au regard des nouvelles orientations et rêve du Gouvernement pour la promotion et le réel développement des femmes au Bénin. Ainsi pour nous, le Chef de l’Etat a vu juste en mettant celle qu’il faut à la place qu’il faut.

C’est pourquoi, nous, les femmes du Consortium FED-AFESMIB exprimons notre joie et témoignons haut et fort notre profonde gratitude au Président de la République, Patrice TALON et son équipe pour non seulement le choix fait sur madame PRUDENCIO, le calibre de la femme et son parcours mais aussi et surtout pour avoir joint l’acte à la parole en si peu de temps. Car, on peut bien restructurer l’INF et attendre des années avant d’accélérer. Ce qui n’est pas actuellement le cas. Preuve pour nous que, le Chef de l’Etat est préoccupé et déterminé pour la cause de la gente féminine. 

Aussi, voulons-nous saisir l’occasion pour rappeler et exhorter le Gouvernement de maintenir sa dynamique en l’espèce. Ainsi pour rappel, le Gouvernement entend engager résolument une dynamique favorisant la promotion et la protection de la femme, à travers notamment l’éradication des discriminations dont elle est l’objet, de même que les diverses formes de violences qui compromettent son épanouissement. Et ceci en phase à la mission de l’Institut qui est d’œuvrer à la promotion de la femme, tant aux plans politique, économique, social, juridique que culturel, aussi bien dans la sphère publique que privée. Il sera aussi chargé de lutter contre toutes les formes de discrimination et de violence à l’égard de la femme.

D’autre part, dans sa nouvelle configuration, il est un organisme public doté de la personnalité juridique, de l’autonomie financière et de prérogatives importantes pour mener des actions plus déterminantes en faveur de la femme. Il est un véritable cadre de concertation avec les organisations de la société civile qui œuvrent à la protection et à la promotion de la femme. L’Institut disposera, par ailleurs, d’un service actif d’écoute qui recevra les dénonciations de faits de discrimination ou de violence dont elle est l’objet. Il dispose du droit d’ester en justice et de se constituer partie civile pour ces faits.

Le Consortium Félicite Madame Claudine Afiavi Prudencio pour sa brillante nomination, l’encourage et lui souhaite plein succès dans sa nouvelle mission républicaine. Il n’a pas occulté Madame Huguette Bokpè Gnacadja promue au poste de Secrétariat exécutif, celle qui, également a fait ses preuves dans la lutte pour la défense et la promotion des femmes dans la société béninoise. Chères Braves et Amazones, nous vous soutenons et nous savons compter sur vous pour relever ce défi, qui est en même temps un challenge pour l’effectif épanouissement de la femme béninoise, conformément à la nouvelle mission de l’Institution.

Enfin, entend jouer sa partition, le Consortium exhorte et invite toute la gente féminine béninoise sans discrimination aucune à devenir les véritables actrices de développement en apportant en la matière leur pierre à l’édifice pour accompagner l’équipe de l’INF suivant la dynamique du président Talon.

Vive le Bénin

Vive l’INF

Vive les Femmes Leaders du Bénin et d’Afrique.

Vive le Consortium (FED- AFESMIB

Fait à Cotonou le 02 Septembre 2021

Pour les Bureaux du Consortium FED-AFESMIB

Raïmath DJIBRIL MORIBA

Yvette PHILIPPE AGBOGNIHOUÉ

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici