Inondations à Cotonou : 264 milliards CFA pour l’assainissement pluvial

Ecoutez le post

Le Programme d’Assainissement Pluvial de Cotonou (PAPC) pour mettre un terme aux inondations entre dans sa phase active avec la signature du marché de travaux.

Le Programme d’Assainissement Pluvial de Cotonou (PAPC) vise à réduire le phénomène d’inondations et ses conséquences dans la ville de Cotonou; à assurer une évacuation des eaux permettant une amélioration des conditions sanitaires et à améliorer la qualité de vie des habitants de plusieurs quartiers défavorisés riverains par des aménagements urbains connexes.

D’un coût global de 264 milliards de francs CFA, le PAPC est composé de 46 Km de linéaire de collecteurs primaires, 90 Km de linéaire de collecteurs secondaires et caniveaux, 49 Km de linéaire de voiries connexes à aménager, 7 bassins de rétention à aménager pour une durée de mise en oeuvre de 4 ans. Générateur de plus de 20.000 emplois dont 7.000 directs et 13.000 indirects, le programme impacte un million d’habitants et prend en compte 70% de la superficie de Cotonou. 

De quoi réjouir le Maire de la ville de Cotonou Monsieur Luc ATROKPO :  » en décembre passé, je disais devant le conseil municipal que dans les années à venir, Cotonou va rattraper ses cinquante ans de retard. Je le disais à cause des différents programmes que le gouvernement s’apprêtait à développer dans Cotonou. Nous avons eu la première phase de l’asphaltage qui a transformé notre ville, nous avons le PAVID et nous avons aujourd’hui le PAPC. Notre soutien au projet est total. Merci au gouvernement du Président Patrice TALON « . 

Pour le ministre du cadre de vie, la signature de ce contrat marque une étape importante dans la construction et le développement de l’agglomération Cotonou qui se veut être comme le demande l’ODD 11, une ville sûre, inclusive, résiliente et durable. José TONATO salue ensuite non seulement la vision mais également l’ambition, l’impatience du Chef de l’État Patrice TALON par rapport à l’amélioration du cadre de vie des populations avant de mettre un accent particulier sur la qualité des travaux qui doivent être réalisés dans le temps et techniquement maîtrisés . 

La signature du marché de travaux a été faite par les différentes parties à savoir le Coordonnateur du PAPC, l’AGETUR, HNRB, le représentant du ministre de l’Économie et des Finances et la Mission de contrôle. 

Il faut rappeler que la tranche 1 de travaux confiés à l’entreprise adjudicataire HNRB concerne le 4ème et le 10ème arrondissement de Cotonou et porte sur 1.425 ml de linéaire de collecteurs, 7.150 linéaire de voiries à aménager, les bassins versants Y et Pa 3 pour un montant de 17.094.082.367 FCFA, d’une durée contractuelle de 18 mois.

SOURCE : SITE DU GOUVERNEMENT

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici