Hygiène et Assainissement à la base : Luc Atrokpo plaide pour la création d’un guichet Fadec

Ecoutez le post

Le président de l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB), Luc Sètondji ATROKPO, a procédé ce vendredi 26 juin 2020 à l’ouverture d’un déjeuner d’échanges à Cotonou sur l’hygiène et l’assainissement à la base

Financé par le Conseil de concertation pour l’approvisionnement en eau et l’assainissement (WSSCC), cette rencontre qui a réuni les acteurs étatiques et non étatiques intervenants dans le sous-secteur Hygiène et Assainissement de Base a pour objectif d’engager un plaidoyer en faveur des communes auprès des trois ministères sectoriels qui assument à travers leur AOF des responsabilités sur l’HAB et la Commission Nationale des Finances Locales (CONAFIL) pour un abondement significatif du FADeC Cadre de Vie et un élargissement de la lettre de cadrage FADeC Cadre de Vie pour couvrir les dépenses liées à l’HAB dans les 77 communes.

Dans son mot d’ouverture de la séance, le président de l’ANCB a rappelé les difficultés auxquelles les communes sont confrontées aujourd’hui en ce qui concerne le financement des actions liées à l’hygiène et à l’assainissement de base. <> a fait constater le maire Luc Sètondji ATROKPO.

Il a ensuite précisé que la rencontre se veut être un cadre d’échanges sur le financement durable et la prise en main de l’Hygiène et de l’Assainissement de Base par les communes à l’orée de cette quatrième mandature de la décentralisation. Il n’a pas manqué de remercier Le WSSCC dont le soutien financier a permis à l’ANCB d’organiser la séance.

Pour sa part, Félix ADEGNIKA Coordonnateur National du Conseil de concertation pour l’approvisionnement en eau et l’assainissement (WSSCC) a insisté sur la nécessité pour le Bénin de prendre à bras le corps la problématique de l’HAB pour ne pas saboter les efforts colossaux déployés pour l’accès universel à l’eau potable à l’horizon 2021.

Il a ensuite salué le leadership de l’ANCB et de son président dans l’accompagnement des communes sur des questions importantes telles que l’hygiène et l’assainissement.

Quid de l’hygiène et de l’assainissement de base au Bénin ?

C’est le jeudi 11 avril 3019 que le document de stratégie de promotion de l’hygiène et de l’assainissement de base en milieux urbain et péri urbain a reçu l’onction des experts pour l’opérationnalisation de la politique nationale d’assainissement.

En effet, le Bénin peine depuis des années à adopter une politique cohérente de gestion de ses déchets. Ç’en est finalement une réalité avec l’adoption de ce document conduit grâce à l’implication du Projet d’approvisionnement en eau potable en milieu rural et d’assainissement des eaux usées Urbaines (PEPRAU), un des sept projets inscrits au portefeuille de l’Agence nationale d’approvisionnement en eau potable en milieu rural (ANAEPMR).

Ce document cadre constitue un outil efficace permettant de promouvoir de façon structurée l’hygiène et l’assainissement de base. L’objectif in fine est de réussir à doter le Bénin d’un plan d’hygiène et d’assainissement cohérent au service du bien-être des communautés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici