Houéyogbé : Des élus locaux payés 8.000 Fcfa/mois

Ecoutez le post

Les chefs de village et de quartiers de ville de la commune de Houéyogbé sont mécontents de leur rémunération mensuelle. Ils dénoncent la somme de huit mille (8.000) FCFA que la mairie leur paie à la fin de chaque mois.

Cette situation, à les en croire, ne leur donne aucune assurance et c’est ce qui explique, « la démotivation de la plupart d’entre eux à s’impliquer réellement dans la mobilisation des ressources propres pour la commune ». Pour ces élus, la somme de 8.000 Fcfa qui leur est payée est totalement dérisoire a écrit l’Agence Bénin Presse.

Pire, depuis bientôt 7 mois, cette indemnité mensuelle n’est plus payée à Houéyogbé, dans le Mono. Toute chose qui n’est pas du goût des élus locaux qui ont présenté la situation au préfet Komlan Zinsou en tournée annuelle dans la commune, vendredi 16 octobre dernier.

« Actuellement, on nous doit sept mois d’indemnités », à précisé Raymond Fanou, chef du quartier d’Adromey Gbéto, dans l’arrondissement de Doutou, selon qui, leur sort n’encourage guère à donner le meilleur d’eux-mêmes dans l’exercice de leurs fonctions.

Pour rappel, l’indemnité mensuelle est instaurée par les dispositions de l’article 80 de la loi numéro 2013-05 du 27 mai 2013 portant création, organisation, attributions et fonctionnement des unités administratives locales en République du Bénin. « La fonction de chef de village ou de quartier de ville donne droit à une indemnité dont le montant est fixé par le conseil communal ou municipal. Ce montant devant être conforme à une grille réglementaire », stipule l’article 80 de ladite loi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici