Hausse des prix des vivres : Le gouvernement s’inquiète

Ecoutez le post

Depuis quelques temps, l’on observe à une hausse des prix des vivres sur le marché qui a suscité l’inquiétude du conseil des ministres de ce mercredi 16 juin 2021.

Selon le relevé du conseil des ministres, le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche et le Ministre de l’Industrie et du Commerce ont fait un compte rendu relatif à la hausse des prix des vivres, notamment des produits de consommation courante sur nos marchés. 

« Il en ressort qu’aucune taxe n’a été instituée sur ces produits. Cette flambée des coûts découle, d’une part, de la faible pluviométrie observée depuis la dernière campagne agricole et, d’autre part, de l’exportation massive de la production vers les pays voisins » explique le point du compte rendu.

Face à cette hausse des prix des vivres qui impacte la vie du béninois lambda, le gouvernement a décidé d’assurer la régulation des flux afin de maintenir les grands équilibres. Ainsi, des instructions ont été donné au ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche et au Ministre de l’Industrie et du Commerce, afin de veiller à éviter les sorties incontrôlées de produits agricoles du territoire national.

Mieux, le conseil des ministres a mis sur pied un comité ad hoc aux fins de la prise de mesures plus spécifiques pour pallier cette flambée des prix des produits de consommation courante dans les marchés dont le Marché international DANTOKPA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici