Glo-Djigbé : Bientôt un système autonome d’alimentation en eau potable à la Zone économique spéciale

Ecoutez le post

Le Conseil des ministres de ce mercredi 11 novembre 2020 a autorisé la réalisation d’études pour l’alimentation en eau potable de la zone économique spéciale de Glo-Djigbé.

A en croire le relevé du conseil, la zone économique spéciale de Glo-Djigbé a pour vocation d’accueillir des industries de transformation de matières premières ; d’où la nécessité de disposer d’un système autonome d’alimentation en eau potable. 

« Or, pour desservir les populations des localités environnantes, l’Agence nationale d’approvisionnement en eau potable en milieu rural procède à l’implantation d’un champ de forages de plus de 860 m3/jour de capacité. Aussi, pour tenir compte des besoins de la Zone économique spéciale autant que du futur aéroport de Glo-Djigbé, la Société nationale des Eaux du Bénin envisage-t-elle, à partir dudit champ de forages, de réaliser des études d’avant-projet détaillées et d’impact environnemental et social intégrant tous les paramètres du projet » explique le relevé du conseil des ministres qui précise que ceux-ci font ressortir que la réalisation des infrastructures d’alimentation en eau desdits sites à l’horizon 2030 pourra se faire en trois (3) phases, à savoir : une première qui couvre un besoin de 9.434 m3/jour ; une deuxième couvrant un besoin de 7.739 m3/jour ; puis une troisième pour un besoin de 24.213 m3/jour.

C’est pourquoi, le Conseil a autorisé la contractualisation avec un cabinet spécialisé et instruit le Ministre de l’Eau et des Mines de veiller au respect scrupuleux du délai imparti pour mener lesdites études.

Pour rappel, le 15 janvier dernier, le gouvernement avait décidé d’un nouveau fonds de terre d’environ 10.000 hectares, situé entre les Communes d’Abomey-Calavi, de Tori-Bossito et de Zè pour servir de Zone économique spéciale de Glo-Djigbé. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici