Gestion des évacuations sanitaires : Des bénéfices à l’Etat

Ecoutez le post

Le conseil des ministres du mercredi 30 septembre s’est prononcé sur les réformes mises en place par le chef de l’Etat pour la gestion des évacuations sanitaires au Bénin Et suivant un compte rendu du ministre de la santé, plus de 10 milliards d’économie réalisée en moins de 2 ans.

Selon le conseil des ministres, le point des montants engagés dans la gestion des évacuations sanitaires est passé de quinze milliards cent trente-huit millions quatre cent soixante mille quatre cent quarante-cinq (15.138.460.445) FCFA pour la seule année 2015, dont neuf milliards cent quatre-vingt-treize millions deux cent soixante-quatorze mille neuf cent cinquante-huit (9.193.274.958) FCFA de frais de transport, à cinq milliards quatre-vingt-quatre millions (5. 084. 000. 000) FCFA pour la période 2018-2020, frais de transport compris.

« Prenant acte de ce compte rendu, et dans le but de poursuivre la rationalisation des dépenses de l’Etats’agissant des évacuations sanitaires, en lien notamment avec la construction prochaine de l’hôpital de référence d’Abomey-Calavi, le Conseil a instruit le Ministre à l’effet d’appliquer aux évacuations, le mécanisme de ticket modérateur de 20% actuellement pratiqué dans le cadre de la prise en charge au niveau national pour les ayants-droit de l’Etat » explique le compte rendu.

Ainsi, l’Etat ne supportera plus à cent pour cent les charges induites par les évacuations sanitaires vers l’extérieur. Désormais, toute personne bénéficiant d’une évacuation sanitaire doit couvrir par ses propres soins, les 20 % des charges y afférentes. « Par ledit mécanisme, tout bénéficiaire d’évacuation sanitaire dans les formations sanitaires nationales ou étrangères, bénéficiera d’une prise en charge par l’Etat, de 80% des frais y relatifs. Il est prévu de faciliter aux patients, le transfert des frais à leur charge vers les hôpitaux d’accueil » précise le conseil des ministres qui a instruit le ministre à accélérer le renforcement et le transfert de compétences entre les structures nationales et les partenaires dans la gestion des évacuations sanitaires, ainsi qu’à l’amélioration du plateau technique, dans la perspective d’une autonomisation du Bénin en matière de soins.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici