Formation en revêtement bâtiment : Des documents curriculaires validés

Du 23 au 25 mars dernier, il s’est tenu à cotonou un atelier de validation des documents curriculaires de la formation en revêtement bâtiment.

Cet atelier qui a réuni les professionnels et enseignants en revêtement bâtiment, cadres de l’Unesco et du Ministère des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle (MESTFP) leur a permis, non seulement, de passer en revue les documents de référence pour la mise en place de cette formation, mais aussi et surtout de procéder à la validation des six (06) documents curriculaires élaborés à cette fin.

Selon, Jérémie Dovonou, Directeur du Renforcement des capacités des formateurs à l’Institut National d’Ingénierie de Formation et de Renforcement des Capacités des Formateurs (INIFRCF), la formation en revêtement bâtiment entend apporter une solution au problème de chômage des jeunes en leur offrant une formation en adéquation avec la demande ; en valorisant et de formalisant un métier porteur et en plein essor dans le secteur non-formel et enfin en contribuant à la mise à disposition d’ouvrages de meilleure qualité dans le secteur du Bâtiment et des Travaux Publics (BTP).

Pour planter le contexte ses échanges, il a donc présenté une communication sur « Les tenants et les aboutissants de l’élaboration du curriculum au profit du métier de Technicien en revêtement bâtiment ». Toute chose qui a permis aux participants de mener des réflexions au sujet des grilles d’analyse, après avoir parcouru le contenu de chacun des documents.

Durant les trois (03) jours donc, les participants ont eu droit à des communications, des travaux de groupes, des plénières de restitution et des contributions; le tout en vue de procéder à la validation des six documents curriculaires.

Au nombre de ces documents figurent, le rapport de l’Analyse de Situation de Travail (AST), des référentiels de compétence, de formation, d’évaluation, des guides pédagogique puis d’organisation pédagogique et matérielle. Lesquels documents vont servir de fondement pour une véritable professionnalisation du métier de Technicien en revêtement bâtiment.

Pour rappel, cet atelier organisé par l’Unesco et l’Institut National d’Ingénierie de Formation et de Renforcement des Capacités des Formateurs (INIFRCF), entre dans le cadre de la stratégie de relance de l’Enseignement et de la Formation Techniques et Professionnels (EFTP) au Bénin, avec en toile de fond la création de nouveaux emplois. Il entre dans le cadre de la loi n°2022-01 portant loi-cadre sur l’enseignement et la formation technique et professionnelle en République du Bénin qui vise à mettre en place des dispositifs adéquats et inclusifs pour une formation technique et professionnelle de qualité, accessible à tous et adaptée aux besoins du développement économique du Bénin.

Le métier de Technicien en revêtement bâtiment est constitué de trois sous-branche à savoir la peinture, le carrelage et le plâtrage ou staff.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici