Etudes Supérieures : African School of Economics annonce sa rentrée académique en Côte d’Ivoire et au Bénin

Ecoutez le post
African School of Economics, la prestigieuse école d’économie

En prélude à la rentrée scolaire qui démarre mi-septembre 2020 sur les campus de African School of Economics à Abidjan et à Abomey-Calavi, la prestigieuse école d’économie a organisé mercredi 1er juillet dernier, une conférence de presse dans la capitale ivoirienne par visioconférence. 

C’était pour présenter à la communauté internationale le profil des étudiants attendus, les opportunités et les partenaires de cette école créée au Bénin en 2014. Une présentation brillamment faite par le Professeur Léonard Wantchékon par Visioconférence devant un parterre de journalistes venus d’organes divers.

Selon le Professeur Léonard Wantchékon, African School of Economics est une école d’excellence en économie qui a démarré au Bénin depuis 2014. Sa vision est de promouvoir la formation et la recherche économique de pointe, de permettre l’émergence de spécialistes africains en sciences sociales en Afrique et dans le monde. Cette formation qui s’est très vite imposée sur le continent est inspirée par le modèle de London School of Economics. Sa philosophie est d’avoir un programme d’économie qui est au cœur des décisions de politiques publiques pour le développement mais également au centre de la recherche et de la formation en sciences sociales. Dans son élan panafricaniste, le Professeur Wantchékon a décidé que cette école de référence soit pour toute l’Afrique. C’est ce qui motive la création d’un campus de l’ASE à Abidjan et bientôt dans d’autres grandes villes africaines. 

Ce qui distingue l’ASE des autres écoles :

Au premier rang, l’émérite enseignant de l’université de Princeton évoque les programmes de formation de African School of Economics qui a débuté par des programmes de Master. Trois ans plus tard, l’école dont la réputation fait parler d’elle dans les plus grandes universités du monde a étendu sa formation au premier cycle Bachelordans les sciences économiques, sciences de gestions et en informatique. Une formation baséesur le modèle anglo-saxon avec un accent original sur l’histoire de l’Afrique.

Le deuxième atout de African School of Economics selon le Professeur Léonard Wantchékon est la qualité de ses formateurs. Ce sont des enseignants de calibre international et qui sont recrutés dans les meilleures universités du monde. Ils proviennent des pays comme les Etats Unis, le Canada, le Cameroun, la Hongrie la Côte d’Ivoire et le Bénin.  

L’autre élément de taille qui distingue l’ASE, ce sont les débouchés et la diversité des nationalités représentées sur son campus à Arconville, une cité moderne de la commune d’Abomey-Calavi. Au cours des cinq années d’existence de l’école, des étudiants venus de 17 pays africains, du Mexique et des Etats-Unis ont fréquenté ce haut lieu de savoir. A cela s’ajoute, un taux de placement de 84% des deux premières cohortes. Les étudiants formés à l’ASE travaillent dans les gouvernements, les organisations internationales comme la Banque mondiale, le PNUD, …Actuellement quatre anciens étudiants de l’ASE d’origine ivoirienne travaillent à la BAD et dans des centres de recherche. Mieux, l’ASE place en moyenne 50% de ses étudiants dans les meilleures universités aux Etats-Unis. Pour preuve, 21 diplômés de l’ASE sont placés dans les plus prestigieux programmes de doctorat aux Etats-Unis d’Amérique, en Europe et au Canada. 

A en croire le professeur Wantchékon, le succès de l’Ase dans les débouchés s’explique par l’expérience de recherche donnée aux étudiants à travers le modèle de formation. Cette plus-value leur permet de sortir de l’école avec un background professionnel. Cette approche justifie le succès des étudiants aux diverses compétitions nationales et internationales. Elle explique également la réussite dans les affaires, de beaucoup d’autres anciens étudiants. C’est le cas des étudiants Adama Kaboré qui a un cabinet d’étude de calibre international au Congo, https://www.hub4research.com/View/en/ et Marius Chabi, Directeur-Pays IPA Afrique Francophone de l’Ouest (Côté d’ivoire, Mali, Burkina Faso).

African School of Economics, Campus d’Abidjan

La recherche, une priorité à l’ASE

Pour promouvoir la recherche en son sein, l’ASE dispose de plusieurs instituts de recherche. L’Institut de Recherche Empirique en Economie Appliquée (IREEP) est l’ancêtre de l’école. Cet institut, une référence mondiale est spécialisé enrecherche en sciences sociales. Il y a aussi l’Institut de Finance et de Management (IFM), le Laboratoire de Recherche en Développement (LRD), l’Institut des Etudes Africaines (IEA) et l’Institut de Biotechnologie et des Sciences Agricoles (IBSA).

Parallèlement aux travaux de recherche des instituts, les ateliers et conférences régulièrement organisés viennent pour renforcer les compétences chez les étudiants. En 2018, l’ASE a organisé la réunion africaine de la société économétrique qui a regroupé tous les plus grands chercheurs économistes Noirs du monde entier. Ces initiatives permettent selon le Professeur Wantchékon de mettre les étudiants en contact avec les plus éminents spécialistes etauteurs de grandes recherches en économie. Ce qui permet d’inspirer les étudiants, de les amener à développer une ambition pour la recherche. 

La modernité et la rigueur de l’ASE lui ont permis d’être en partenariat avec plusieurs universités dont celle d’Ottawa. Ce partenariat intitulé 2+2va permettre aux étudiants de passer deux ans au Bénin pour leur premier cycle et poursuivre au Canada afin d’obtenir des diplômes cosignés par les deux pays. Par ailleurs, des programmes conjoints avec des universités américaines sont en cours pour offrir des masters visant les africains de la diaspora ; ce qui va permettre des échanges d’étudiants africains et américains.

A l’issue de cette présentation qui a focalisé l’attention des hommes des médias et autres participants, une suite de trois vidéos a été diffusée pour donner un avant-goût de ce que sera African School of Economics d’Abidjan dans les années à venir.                

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici