Eglise catholique du Bénin : Son plaidoyer en faveur des enseignants

Ecoutez le post

L’Eglise catholique du Bénin se préoccupe aussi de la situation des enseignants et des aspirants au métier d’enseignants qui ont démarré l’année académique 2021-2022 à la faveur de la rentrée du 20 septembre dernier.

Se prononçant sur les sujets d’actualité lors de la première Session Plénière Ordinaire de la Conférence Épiscopale du Bénin (CEB) au titre de l’année pastorale 2021-2022, l’Eglise catholique s’est penchée sur la situation des enseignants.

Se réjouissant du bon démarrage de l’année académique 2021-2022 sur toute l’étendue du territoire national, la Conférence Épiscopale du Bénin a salué les efforts constants du Gouvernement pour redorer le blason de l’école béninoise et a plaidé pour l’amélioration des conditions de vie et de travail des enseignants, toutes catégories confondues.

Une doléance de l’Eglise catholique qui prend tout sens au regard de la situation des aspirants aux métiers d’enseignants qui se retrouvent parfois dans la précarité en raison de leur contrat de travail avec l’Etat qui ne prend en compte que 9 mois sur les 12 que compte l’année.

La Conférence Épiscopale a imploré « particulièrement l’assistance du Saint Esprit sur tous les acteurs de l’éducation pour une année académique paisible et fructueuse ».

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici