Les Récréâtrales 2022 / Écrire sur le théâtre : Des journalistes en formation à Ouagadougou

Date:

La phase en présentiel de la formation en journalisme culturel, écrire sur le théâtre, organisée par l’Association Nord Ouest Cultures (No’ocultures) avec le soutien de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) dans le cadre des Récréâtrales 2022 s’est ouverte ce samedi 29 octobre à la Résidence Napam-Beogo à Ouagadougou au Burkina-Faso.

Après la phase en ligne, place à présent à la phase présentielle à Ouagadougou, pour apprendre les fondamentaux et/ou les contours de comment écrire sur le théâtre.

Du 29 octobre au 5 novembre, une douzaine de journalistes venus du Bénin, du Burkina-Faso, du Cameroun, du Congo Brazzaville, de la Côte-d’ivoire, du Sénégal et de la Tunisie seront mis à contribution pour lever le voile sur les Récréâtrales, les spectacles mis en scène et les acteurs intervenants dans cette chaine de création des arts vivants.

Selon Eustache Agboton, Président de l’Association Nord Ouest Cultures (No’ocultures), cet atelier de formation est un cadre de partages, une immersion au cœur des Récréâtrales pour permettre aux journalistes culturels d’avoir les armes qu’il faut pour mieux cerner les sujets, questionner le rôle des médias dans la promotion des créations, à l’ère du numérique où chaque personne peut se prévaloir de pouvoir communiquer individuellement.

Pour le Directeur du Festival ‘’Les Récréâtrales’’, Aristide Tarnagda, l’art théâtral est « comme un appel au dépassement de soi, à repousser ses limites et à se surpasser ». Et le rôle des journalistes pour les aider à se surpasser est d’autant plus important qu’il permet à l’auteur ou au créateur de ne pas tomber dans la complaisance et un narcissisme qui pourrait desservir le métier. Tout en reconnaissant que les journalistes sont des alliés importants de la chaine de création théâtrale, il les a invités á faire des critiques qui ont de la gueule afin d’aider les créateurs à ne pas avoir de limites.

Cette formation des journalistes culturels, selon Isabelle Ba de la représentation Afrique de l’Ouest de l’Organisation Internationale de la Francophonie, s’inscrit dans le cadre de la politique d’accompagnement des jeunes créateurs et professionnels définie par l’organisation et dans laquelle elle s’est engagée depuis 2017.

« C’est le lieu de souligner que cet axe revêt une dimension cruciale pour la francophonie car elle contribue à la fois à promouvoir la langue française, à valoriser la diversité culturelle et à soutenir la diversité des opinions et des points de vue » a-t-elle soutenu avant d’encourager l’engagement des journalistes à produire des contenus qui sensibilisent la jeune génération à la création artistique tout en stimulant la sensibilité, la réflexion et l’esprit critique.

Cette formation connait la présence de deux journalistes du Réseau des Journalistes Culturels Francophones d’Afrique de l’Ouest (RJCFAO) mis en place grâce au soutien de l’Organisation Internationale de la Francophonie.

Article rédigé dans le cadre de la formation en journalisme culturel, option théâtre « Écrire sur le spectacle vivant aujourd’hui »

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez saisir votre nom ici

Partager l'article:

Inscrivez-vous

Populaire

En savoir plus...
Plus d'infos

Drame de Dassa : Les parents invités pour l’identification par test d’ADN

Le ministre de la santé a convié les parents des victimes du drame de Dassa aux fins de faciliter l'identification des corps par test d'ADN.

Togbin Plage : Les promoteurs de bars et pêcheurs sommés de libérer les lieux

Les promoteurs de bars et les pêcheurs qui occupent le domaine situé au Sud de la route des pêches et de la bande allant de carrefour Togbin

Drame survenu à Dassa-Zoumè : Les fermes mesures du conseil des ministres

Le conseil des ministres de ce mercredi 1er février a pris des mesures fermes suite à l’accident mortel de la circulation survenu à Dassa

Intégralité du conseil des ministres du Mercredi 01 février 2023

Le Conseil des Ministres s'est réuni mercredi, le 01 février 2023, sous la présidence de Monsieur Patrice TALON, Président de la République.