Échec de la lutte contre la corruption sous Boni Yayi : Son chef de cabinet révèle les causes

Ecoutez le post

Le Chef du Cabinet Civil de l’ancien président Boni Yayi durant les deux mandats, 2006-2016, Edgard Soukpon, intervenant dans L’Évènement Précis s’est prononcé sur la lutte contre la corruption sous le régime Boni Yayi, révélant les dessous de son échec.

A l’en croire, le premier Quinquennat de Boni Yayi avait bien commencé, mais a cédé vers la fin du second mandat au populisme, notamment en ce qui concerne la lutte contre la corruption.

«  En 2007, Boni Yayi a organisé une marche verte contre la corruption. J’y étais, lui-même au-devant de la marche. C’était une bonne initiative pour prouver sa bonne volonté. Mais très tôt il a abandonné la lutte à cause de sa quête permanente de popularité en vue de la conservation du pouvoir si possible. La rigueur, le respect de la parole donnée la foi, l’abnégation ont disparu… » a laissé entendre Edgard Soukpon qui a ajouté que « Boni Yayi a pu faire émerger malgré tout le Bénin, qu’il aime, il faut le reconnaître, dans le désordre ».

Or d’après lui, depuis l’avènement du régime de la Rupture et du Nouveau Départ, « contrairement à celui du Changement et de l’émergence, les efforts, les engagements pris pour la lutte contre la corruption, les rigueurs, la pression sont maintenus de bout en bout ».

Votre publicité ici? Tel:(+229) 60 88 91 28 / 97 76 27 37, redaction@leleaderinfobenin.net
Article précédentMandat Présidentiel : Le chef de cabinet civil de Boni Yayi désavoue « Les Démocrates »
Article suivantBenin- Nigéria : Dussuyer dévoile la liste des 23 joueurs

2 Commentaires

  1. Vous aviez dit qu’il a maintenu le cap au premier quinquennat n’est-ce pas ? Dieu donnera la sagesse aux dirigeants de la rupture à mieux faire aussi…

    Sans Dieu, l’homme ne peut diriger les hommes…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici