Développement du Bénin : Patrice Talon compte sur la contribution des femmes

Ecoutez le post

Patrice Talon nourrit un idéal pour le Bénin, celui de voir les femmes participer au processus de développement de la Nation à travers leur contribution.

Patrice TALON a fait l’annonce de son désir de voir les femmes au cœur du développement du Bénin à travers leur contribution ce samedi 31 juillet 2021 lors de son message à l’occasion de la 61ème édition de la fête nationale du Bénin.

« Bâtir une nation moderne qui offre les mêmes chances de réussite à tous, passe aussi par des actions volontaristes, en faveur de certaines couches de la société » a-t-il laissé entendre d’entrée avant de poursuivre qu’à « cet égard, mon Gouvernement a montré sa détermination à lutter contre toutes les formes de discriminations et de violences faites aux femmes et aux filles ». 

Une détermination qui s’est traduite par la volonté du gouvernement et de son chef à protéger et à promouvoir la femme béninoise, mais aussi à favoriser son émancipation. Toutes choses qui prennent place dans la mise en place de l’Institut national de la Femme, nouvelle formule.

En effet, c’est le conseil des ministres du mercredi 21 juillet dernier, qui relever cette ambition du Gouvernement qui entend engager résolument une dynamique favorisant la promotion et la protection de la femme, à travers notamment l’éradication des discriminations dont elle est l’objet, de même que les diverses formes de violences qui compromettent son épanouissement, à travers l’Institut national de la Femme.

Un Institut, qui dans sa nouvelle configuration, est un organisme public doté de la personnalité juridique, de l’autonomie financière et de prérogatives importantes pour mener des actions plus déterminantes en faveur de la femme, dont permettre de surmonter les résistances socio-culturelles aux fins de consolider les réformes sur l’amélioration de la représentativité de la femme au plan politique ainsi que son émancipation économique et être un service actif d’écoute qui recevra les dénonciations de faits de discrimination ou de violence sur les femmes.

« Ce faisant, j’en suis convaincu, nous aurons créé les conditions du développement équilibré de notre pays. Un chantier sur lequel les femmes apporteront toute leur contribution. Elles seront ainsi réhabilitées en tant que composante indispensable de la société » a expliqué Patrice Talon avant d’en « appeler à un sursaut collectif afin que chacun adhère à cet idéal ». 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici