Culture : L’artiste Assa Cica est décédé

Ecoutez le post
L’artiste Assa Cica

Carnet noir dans le monde de la culture où Michel Mahouklo KPODAN, plus connu sous le nom d’artiste de ASSA CICA est décédé ce vendredi.

L’annonce a été faite sur la page Facebook du ministère du Tourisme, de la culture des arts.

« C’est avec peine que nous venons d’apprendre le décès au CNHU-HKM de Michel Mahouklo KPODAN, mieux connu sous le nom de ASSA CICA. En cette douloureuse circonstance, je voudrais présenter à la famille éplorée ainsi qu’à tous les acteurs culturels mes condoléances et celles du Ministère en charge de la Culture et souhaiter que l’âme du défunt repose en paix » a écrit le Ministre Jean-Michel ABIMBOLA.

L’ illustre disparu a débuté sa carrière dans les années 70 aux côtés du tout puissant Poly Rythmo avec l’un de ses titres « Aga Magnon nou hê dé ».

De son vrai nom Agadja K. Michel, Assa CICA ce fut un artiste brillant qui, malgré un départ dans la vie des plus difficiles, en raison de son enfance marquée par les morts successives de son père, de son frère, puis de sa mère, le laissant orphelin, a su illuminer le cœur des Béninois, durant ses années d’activités entre les années 70 et 80. Sa voix haut perchée lui a valu d’être surnommé le rossignol, ou encore d’être souvent comparé à l’un des plus illustres musiciens béninois, Sagbohan Danialou. Son œuvre, toujours empreinte de poésie, parfois sombre, mais souvent romantique, lui a, elle, valu les surnoms de « philosophe », ou de « L’homme qui chante l’amour ».

Comme en témoigne ce disque éponyme, il a fait ses premières armes au sein du mythique Orchestre Poly-Rythmo de Cotonou.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici