Criet : Frédéric Béhanzin et consort condamnés

Ecoutez le post

La Cour de répression des infractions économiques et de terrorisme (Criet) vient de condamner Frédéric Béhanzin, Jean-Baptiste Hounguè et Rodrigue Glèlè Kakai dans l’affaire « Mauvaise gestion au Port autonome de Cotonou ».

Dans l’affaire de corruption et d’abus de fonction au Port autonome de Cotonou (Pac), Jean-Baptiste Hounguè, Rodrigue Kakaï Glèlè et Frédéric Béhanzin sont fixés sur leur sort par la condamnation de la Criet à 5 ans de prison chacun et à des amendes.

Ils sont poursuivis pour avoir reçu de l’argent pour favoriser des hommes d’affaires à gagner des marchés publics au port de Cotonou. Ainsi, Frédéric Béhanzin est condamné à cinq ans d’emprisonnement, dont 1 mois ferme et à deux cents mille F CFA d’amendes.

Rodrigue Kakaï Glèlè est, pour sa part, condamné à cinq ans d’emprisonnement ferme et à cinquante millions de F CFA d’amende et Jean-Baptiste Hounguè a, quant à lui, écopé de 5 ans d’emprisonnement, dont deux ferme et deux cents mille F CFA d’amendes.

 Pour rappel, Jean-Baptiste Hounguè et Rodrigue Kakaï Glèlè sont poursuivis par la Criet pour «abus de fonction et corruption» alors que Frédéric Béhanzin est accusé de «complicité d’abus de fonctions» au Port autonome de Cotonou (Pac).

2 Commentaires

  1. C’est bien beau de partir des petits soucis qui se posent au Bénin, puisqu’il y a beaucoup plus scandaleux sur la Chaîne Béninoise des Transports Maritimes (CBTM) que l’affaire Rodrigue Kakaï Glèlè, Jean-Baptiste Hounguè et Frédéric Béhanzin en matière d’excès de pouvoir, d’excès de fonction et corruption, de complicité d’abus de fonctions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici