Création d’une école de la fibre : Le projet autorisé

Ecoutez le post
Des étudiants de la fibre optique

Le Conseil des ministres de ce mercredi 19 aout a autorisé la mise en œuvre du projet de création d’une école de la fibre au Bénin.

« A la suite des recommandations du Conseil des Ministres en sa séance du 24 décembre 2019, l’étude de faisabilité de ladite école a été réalisée. Elle a permis de faire une analyse précise des besoins et conditions de démarrage, notamment sur la base des attentes des entreprises du secteur des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC), en matière de compétences dans les métiers de la fibre optique » explique le conseil des ministres.

A en croire le relevé, « l’étude a également procédé à une analyse de l’offre de formation existante dans le domaine, au Bénin et dans la sous-région. Celle-ci révèle que les formations disponibles actuellement rassemblent des savoirs théoriques mais que la formation spécifique basée sur des apports pratiques, professionnalisants et de courte durée, n’existe pas et constitue une nécessité pour satisfaire les attentes dans ce domaine. C’est pourquoi, le Conseil a autorisé la mise en œuvre du projet sur le site de l’ex Ecole supérieure des Télécommunications du Bénin ».

Le déploiement des réseaux de fibre optique représente un enjeu industriel et économique majeur. A ce titre, il fait l’objet d’un plan gouvernemental qui mise sur la formation au métier de technicien en déploiement de la fibre optique très haut débit dans son ambition de faire du Bénin, le quartier numérique de l’Afrique de l’Ouest. Le secteur de la fibre optique est particulièrement dynamique, avec de nombreux emplois à la clé, et représente un enjeu important pour les pays en voie de développement.

A travers cette école, le gouvernement se propose de solutionner l’une des difficultés majeures rencontrées dans le cadre du déploiement de la fibre optique. Ceci permettra de créer les conditions de développement de l’Internet haut et très haut débits et devrait permettre une accélération de la croissance économique et de l’inclusion sociale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici