Covid-19 : Plus d’accès aux services publics et aux mairies sans preuve de vaccination

Ecoutez le post

La lutte contre la Covid-19 prend une nouvelle tournure au Bénin et il ne sera plus possible d’accéder aux services publics, y compris dans les collectivités territoriales, sans la présentation d’une preuve de vaccination ou d’un résultat PCR datant de moins de 48 heures.

C’est le Conseil des ministres de ce mercredi 20 octobre qui a décidé de conditionner l’accès à tous les services publics, y compris dans les collectivités territoriales, à la présentation d’une preuve de vaccination contre la Covid-19 ou d’un résultat PCR datant de moins de 48 heures.

Cette mesure a été prise suite au point de la situation épidémiologique liée à la nouvelle vague de la pandémie de la COVID-19. « Il en ressort qu’à la date du 18 octobre 2021, 24.678 cas ont été enregistrés avec 161 décès. Sur les sites de prise en charge, 256 patients sont en cours de traitement dont 16 cas graves nécessitant des soins intensifs. En ce qui concerne la vaccination, 263.442 personnes parmi lesquelles 197.685 ont un schéma vaccinal complet, ont reçu des doses appropriées de différents types de vaccins » a expliqué le conseil des ministres.

Au regard de ces chiffres, il est évident que le taux de couverture vaccinale n’est pas appréciable au point d’envisager la levée des mesures de restriction prises le 1er septembre 2021. « Car, c’est l’atteinte d’une couverture vaccinale satisfaisante contre la COVID-19 qui favorisera la reprise de toutes les activités économiques et le retour progressif à une vie normale sans exposer la grande masse à la contamination ».

En plus d’interdire l’accès aux services publics, y compris dans les collectivités territoriales sans la preuve de vaccination ou d’un résultat PCR datant de moins de 48 heures, le Conseil des ministres a invité les populations à ne pas hésiter à se rendre sur les lieux de prise en charge, la disponibilité des vaccins étant garantie et rappelle que la vaccination contre la COVID-19 est obligatoire pour tout le personnel médical, paramédical, pharmacien, aide-soignant ainsi que le personnel administratif des formations sanitaires publiques et privées et le personnel des officines pharmaceutiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici