Covid-19 au Bénin : Des consommateurs de chicha détectés positif

Ecoutez le post

Dans le département du Borgou, des formes graves de Covid-19 ont été détectés chez de jeunes béninois, consommateurs de chicha.

Selon le Dr Ibrahim Mama Cissé, Directeur Départemental de la Santé du Borgou, depuis le mois de décembre 2020 à ce jour, il y a une nouvelle catégorie de patients jeunes atteint de Covid-19 admis à l’Hôpital d’Instruction des Armées et qui s’avèrent être des consommateurs de chicha.

« Ces patients jeunes qui sont positifs à la Covid-19, ne supportent pas la maladie et ont des détresses respiratoires (…), parce que ce sont des consommateurs de chicha » a-t-il déclaré sur des propos retransmis par la WADR de Dakar au Sénégal.

Selon lui, les jeunes, qui, par le passé n’avait pas de facteur de morbidité et qui étaient asymptomatiques, même s’ils sont positifs à la Covid-19, sont devenus des cas graves. Il relève un fort lien avec la consommation de la Chicha.

Chicha et Covid-19, quel lien ?

Une étude comparative publiée le 25 juin 2020 dans European Heart Journal relève les risques spécifiques de contracter la covid-19 à travers trois modes différents de tabagisme et de vapotage : la cigarette classique au tabac, la cigarette électronique et la chicha. En synthétisant l’ensemble des études sur le sujet, ces chercheurs ont révélé que toutes trois sont nocives, et toutes trois sont susceptibles d’aggraver les symptômes causés par le coronavirus SARS-CoV-2.

« Les cigarettes au tabac, la chicha et la cigarette électronique peuvent contribuer à augmenter la charge des symptômes provoqués par la maladie Covid-19 et les conséquences graves sur la santé », écrivent les auteurs de cette étude comparative.  Selon eux, les consommateurs de chicha ont 208 % de chance de contracter une bronchopneumopathie chronique obstructive, 122 % de contracter le cancer du poumon et 7% de risques de raidissement des artères.

Les consommateurs de Chicha sont donc davantage sujet à des problèmes cardiovasculaires en cas d’infection par le coronavirus. Plus globalement, ils sont affaiblis, les symptômes dans leur ensemble sont plus difficilement combattus par l’organisme, ce qui donne plus facilement lieu à une hospitalisation en soins intensifs ou au recours à la ventilation artificielle.

Vers l’interdiction de la consommation de Chicha au Bénin ?

Depuis quelques jours, les autorités préfectorales prennent des mesures pour interdire la consommation de la Chicha dans leur département. C’est le cas du Préfet du département du Zou, Firmin A. Kouthon, qui, le lundi 4 janvier 2021, à travers un arrêté a interdit la consommation de la chicha dans les lieux ouverts au public sur toute l’étendue du territoire du département du Zou.

Selon ledit arrêté, « il est interdit de fumer la chicha dans les bars, les restaurants, les débits de boissons, les maquis et tous les autres lieux de manifestations publiques dans le département du Zou ».

Quelques jours plus tard, il sera suivi par les préfets des Collines, du Borgou et de l’Ouémé récemment à savoir le 28 janvier 2021.

La Chicha en question

De son vrai nom « Hachich », Chicha est une forme de tabac fumée avec une sorte de grande pipe à eau. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, cette nouvelle forme de tabagisme devenue populaire a un caractère « addictif et dangereux ». « Toutes les études réalisées à ce jour ont conclu que la fumée de tabac par pipe à eau contient des quantités importantes de substances toxiques connues pour entraîner des maladies chez les fumeurs de cigarettes, y compris des cancers, et qu’au moins certaines d’entre elles sont effectivement absorbées par les utilisateurs de narguilé et donc présentes dans leur haleine, leur sang et leurs urines », note l’OMS dans une note consultative sur le tabagisme par pipe à eau en date du 20 juillet 2017.

Pour rappel, dans la lutte contre la Covid-19, le Bénin a reçu une offre d’aide de la France pour acquérir le vaccin contre la pandémie. Une offre pour le moment, laissée sans suite par les autorités du Bénin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici