Coupe du Monde tous les deux ans : Ce que la FBF va gagner de la FIFA

Ecoutez le post

19 millions de dollars soit environ 11 milliards de Fcfa pour chaque fédération nationale dont la Fédération Béninoise de Football (FBF) si la coupe du monde est organisée chaque deux ans, c’est la promesse faite ce lundi par la Fédération Internationale de Football Association (FIFA).

En effet, ce lundi 20 décembre 2021, l’instance internationale du football a organisé une réunion au Qatar afin de présenter son projet de Coupe du monde tous les deux ans et ses prédictions économiques favorables aux fédérations nationales dont la FBF.

S’appuyant notamment sur des analyses de la société Nielsen, spécialisée dans la recherche marketing à l’échelle mondiale, la Fifa prévoit une nette hausse de ses recettes grâce à l’organisation d’un Mondial bisannuel. Une augmentation estimée à plus de 3,9 milliards d’euros supplémentaires (4,4 milliards de dollars) grâce à son nouveau calendrier et un tournoi à 48 équipes. Le tout sans « aucun impact sur les recettes des confédérations ». Aussi, déjà estimé à près de 6,1 milliards d’euros, la billetterie ainsi que les droits médias et de sponsoring atteindraient environ 10,1 milliards d’euros avec la réforme.

Face à cette manne financière qu’induirait l’organisation de la coupe du monde, tous les deux ans, la Fifa, à travers le président Gianni Infantino à promis versé 19 millions de dollars à chaque fédération nationale de football, afin de les convaincre d’adhérer au projet. Ce montant sera mise à disposition à travers la création d’un fonds de solidarité des associations membres qui sera créditée d’un peu plus de 3,5 milliards d’euros pour ses quatre premières années d’existence. Ce qui va permettre aux fédérations nationales dont la Fédération Béninoise de Football (FBF) de bénéficier de 11 milliards de Fcfa.

Une promesse conditionnée par l’acceptation des 211 fédérations de l’organisation de la Coupe du Monde chaque deux ans au lieu des quatre ans, actuellement.

Une offre alléchante qui pourrait bien troubler les dirigeants des fédérations nationales dans la prise de la bonne décision.

Pour rappel, en plus de Mathurin De Chacus qui est membre du nouveau conseil de la Fifa, Me DASSOUNDO Edibayo Joanna, siège dans la commission de la Gouvernance de la FIFA. Une énorme prouesse, puisque c’est la première fois, de l’histoire de la FIFA que le Benin siège à des niveaux si élevé dans le dispositif du Gouvernement mondial du football.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici