Cotonou : Plus de Tôkpa-Tôkpa et de taxis à l’intérieur de la ville

Ecoutez le post

A Cotonou, les minis Bus « Tôkpa-tôkpa » et les Taxis ne sont plus autorisés à circuler et remorquer des clients à l’intérieur de la ville.

Selon une décision entrant dans le cadre de la réorganisation du transport urbain dans la ville de Cotonou, les taxis ainsi que les Tôkpa-tôkpa devront à partir du lundi 29 novembre prendre place dans les gares routières de Vodjè et d’Abattoir mises à leur disposition.

En effet, c’est dans le but de régler les problèmes liés à la mobilité urbaine que la Mairie de Cotonou, avec l’autorisation du Préfet du littoral, a décidé de l’aménagement desdites gares routières.

Ainsi,, dans le souci de rendre opérationnel les deux sites de regroupement, dès ce lundi 29 novembre 2021, « tout ce qui est taxi et qui arrive de Porto-Novo s’arrête à l’Abattoir et ne rentre plus dans la ville de Cotonou. Ils déchargent à l’Abattoir, ils recherchent à l’Abattoir pour la direction de Porto-Novo. Au niveau de Vodjè, tout ce qui est taxi qui arrive de Calavi, Bohicon, Lomé, etc., sont sur le site de regroupement de Vodjè », a laissé entendre le deuxième adjoint de la Mairie de Cotonou.

Selon le Préfet du Littoral, Alain Orounla, la décision de réorganiser la filière a été prise « non seulement pour répondre aux exigences de la loi qui a mis en place un cadre équitable mais également pour mettre de l’ordre dans la circulation ». Les deux sites identifiés, souligne-t-il, répondent à une rationalisation géographique pour des installations de gares routières.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici