Campagne présidentielle : Ifangni adhère au programme du duo Talon-Talata

Ecoutez le post

En déplacement dans le département du Plateau, le candidat Patrice Talon, chef de file du duo Talon-Talata était à Ifangni le vendredi 2 avril 2021 dans le cadre de la campagne présidentielle.

Face à une impressionnante mobilisation des populations, le chef de file du duo Talon-Talata, en campagne présidentielle, s’est dit « se sentir à la maison » à Ifangni. « La campagne est terminée à Ifangni avec ce que je vois. Évô ! C’est fini!… »  a-t-il déclaré à l’entame de ses propos avant de renchérir « … Je crois qu’on va faire les élections ici demain… Je ne suis pas venu faire campagne. Je suis venu prendre vos bénédictions. Je suis chez moi à Ifangni et chez soi on ne fait pas la propagande… ».

Face aux populations, Patrice Talon a révélé ses ambitions pour la commune d’Ifangni. « Tout le monde sait qu’ici à Ifangni, il ne sait rien passer encore. Mais rassurez-vous, tout ce que nous avons évoqué il y a quelques semaines pendant ma tournée de reddition des comptes et qu’on a vu ailleurs, les routes, l’eau l’électricité, l’asphaltage, l’assainissement, les infrastructures, les marchés, les commissariats de police.

Tout ce qu’on a vu et qui nous donne l’espoir que ceux qui n’ont encore rien vu sont déjà programmés » a dit Patrice Talon, avant de s’adresser dans un langage de vérité aux populations. « Je suis venu vous le dire ici qu’il fallait commencer quelque part. Et que en général, parce que nous sommes croyant, on dit que les derniers servis seront les mieux servis ».

Selon le chef de file du duo Talon-Talata, quand on vient à Ifangni, il y a des choses qui frappe avec insistance à l’œil. « Pour venir à Ifangni il faut affronter encore la poussière. Dans beaucoup d’arrondissement, il n’y a pas d’électricité. Que l’eau manque encore dans beaucoup de localité…Je voudrais dire à chacun ici qu’avant 2023, il n’y aura plus une localité, il n’y aura plus un village, il n’y aura plus aucun quartier du Bénin et notamment plus aucun village d’Ifangni où l’eau potable ne sera pas disponible. »

« Je voudrais vous rassurer que le quinquennat qui va s’ouvrir nous permettra de construire l’hôpital de zone de Sakété pour satisfaire les besoins en santé des populations de la zone sanitaire Sakété-Ifangni-Adja Ouèrè. Pour ce qui concerne Sakété, nous allons mettre un accent sur l’assainissement. Ifangni aussi ne sera pas du reste d’ailleurs », a laissé entendre le lead du duo Talon-Talata.

« Pendant les cinq ans à venir, ce qui va se faire, c’est d’abord surveiller ce qui est programmé pour les cinq ans passés, évaluer les projets pour lesquels les financements ont été bouclés, faire en sorte que les travaux qui doivent être réalisés se réalisent avec soins. C’est important, c’est parce que c’est cela qui révèle notre renaissance… Rassurez-vous. Pour ce qui n’est pas encore fait, ça y est maintenant » a dit Patrice Talon qui s’est vu rassurer par l’engagement des populations d’Ifangni de lui réserver une razzia au soir du 11 avril prochain.

Cette descente du chef de file du duo Talon-Talata a été effective grâce au Président Louis Vlavonou Coordonnateur départemental de l’Union Progressiste du Plateau, en collaboration avec entre autres les responsables et militants du parti Antoine K. Idji et Christelle Houndonougbo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici