Bantè : Le maire Edmond Laourou révoqué

Ecoutez le post

Le maire de la commune de Bantè, Edmond Babalèkon Laourou vient d’être révoqué par le conseil des ministres du mercredi 2 juin 2021.

A croire le relevé du conseil des ministres, cette révocation du maire de la commune de Bantè, Edmond Laourou, s’explique par le fait que durant les évènements violents qui ont entaché le processus électoral, dans le cadre de la Présidentielle d’avril 2021, l’administration de ladite commune s’est trouvée paralysée depuis le 13 avril 2021 « du fait de l’absence prolongée et non justifiée du maire Edmond Babalèkon LAOUROU qui, en dépit des rappels à l’ordre, n’a pas daigné rejoindre son poste ».

Pire, « un compte rendu du ministre de la Décentralisation et de la Gouvernance locale a fait apparaître que l’intéressé s’est rendu coupable de violation des règles de déontologie administrative, faits constitutifs de faute lourde ». Toutes choses qui ont poussé le conseil des ministres à faire usage de la loi n° 97-029 du 15 janvier 1999 portant organisation des communes en République du Bénin qui dispose, en son article 54, que « le maire ou l’adjoint qui commet une faute lourde peut être révoqué de ses fonctions. »

Ainsi donc, conformément à cette disposition légale, il a été décidé de la révocation du maire Edmond Babalèkon Laourou de la tête de la commune de Bantè. Une révocation qui fait suite à l’arrêté ministériel le suspendant de ses fonctions le mercredi 12 mai 2021 pour des faits graves constitués en fautes lourdes. « Le ministre de la Décentralisation et de la Gouvernance locale prendra les dispositions nécessaires pour pourvoir à son remplacement conformément aux textes en vigueur » a conclu le conseil des ministres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici