Amélioration du capital humain : Le combat de ADDI-Bénin

Ecoutez le post
Les membres de l’ONG ACTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE ET INTÉGRÉ AU BENIN (ADDI-BENIN)

Le dimanche 27 septembre dernier est né dans la commune d’Abomey-Calavi l’ONG Action pour le Développement Durable et Intégré au Bénin (ADDI-Bénin). Un creuset d’acteurs du développement qui entend travailler à améliorer le capital humain.

ADDI-Bénin se donne pour mission de réconcilier le développement économique et social, la protection de l’environnement et la conservation des ressources naturelles, conformément au rapport (Rapport Brundtland) élaboré par la Commission des Nations Unies sur l’environnement et le développement en 1987. Ainsi, c’est une Ong, constituée des acteurs de développement, qui s’intéresse particulièrement à la gestion durable des zones humides et qui entend qui œuvrer pour le développement durable intégré à travers la lutte contre la pauvreté, la protection de l’environnement et la promotion de la bonne gouvernance.

Cette organisation s’est dotée de trois piliers stratégiques dont contribuer activement au renforcement des mesures de protection de la qualité de l’environnement, par la restauration, l’aménagement et le maintien des habitats essentiels aux espèces ainsi que par une gestion durable de l’utilisation des populations animales et végétales exploitées. ADDI-Bénin entend également améliorer l’équité sociale en facilitant l’accès à l’emploi pour tous, à l’éducation, aux soins médicaux et aux services sociaux, à un logement de qualité et promouvoir le respect des droits et des libertés de la personne, et par la participation, pour l’ensemble des groupes de la société, aux différents processus de prise de décision (développement locale, participation politique…).

Si l’Assemblée Générale constitutive de ADDI-Bénin s’est tenue dans le strict respect des gestes barrières et de l’hygiène anti-COVID, il a donné l’occasion à ses membres, acteurs du développement de procéder, après amendement des statuts et règlement intérieur à l’élection des membres du conseil d’administration pour les trois années à venir.

Ainsi, Salami Moubarakou a été élu Président et le Secrétaire Général est Aboudou Ramanou. Le Trésorier Général est Mama Habane. Le premier conseiller Baba Kamar Dyne, le 2eme conseiller Zanou Monique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici